C.A.: Reprendre confiance…






Après le semi-échec concédé face aux Jendoubiens lors de la journée inaugurale, certains ont vraiment craint le pire pour cette formation clubiste «version Ben Chikha».


 


Mais la victoire arrachée dans le derby aux dépens des Stadistes du Bardo, puis celle obtenue in extremis devant leurs homonymes de Gabès sont venues dissiper un tant soit peu les appréhensions dans l’entourage du Club de Bab Jedid.


Certes, Wissem Yahia et consorts n’ont pas totalement convaincu, mais comme le soulignait le technicien algérien, «l’important était de gagner», avec un leadership, quoique momentané, à la clé, mais surtout une dose de confiance, notamment sur le plan mental.


Des résultats, en tout cas, qui ont permis au groupe de poursuivre son travail dans une ambiance tout à fait sereine et imprégnée de quiétude. On demeure cependant conscient, essentiellement le staff technique, que beaucoup reste à faire et que des imperfections et autres lacunes apparentes sont à soigner au plus tôt afin de remettre l'équipe sur les bons rails.


Abdelhak Ben Chikha et ses collaborateurs ont ainsi axé leur travail tout au long de la semaine dernière sur les aspects technico-tactiques, sans pour autant négliger le travail physique, d’autant que certains éléments ont laissé apparaître des signes de fléchissement lors des trois rencontres disputées jusque-là. D’autres, ayant été très sollicités au cours de la trêve ou relevant de blessure, tardent encore à retrouver la plénitude de leurs moyens, à l’instar de Mohamed Ali Gharzoul, Oussama Sellami, Lassaâd Ouertani et Zouheïr Dhaouadi.


Le coach clubiste pourrait toutefois compter désormais sur un effectif riche, en tout cas assez étoffé, à même de lui permettre une plus grande marge de manœuvre. Aussi, les places deviennent-elles assez chères au sein d’une formation appelée à relever certains défis et courir trois lièvres à la fois, à savoir les deux challenges nationaux ainsi que la Champion’s League.


C’est dire qu’une dure saison et un parcours harassant attendent les Clubistes déterminés apparemment à aller jusqu’au bout de leurs ambitions et rompre avec les déboires, sinon soigner «l’aridité» qui a frappé les terres des «Rouge et Blanc» ces dernières années…


 


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com