U.S.M. : Rehim à pied d’œuvre





Le nouveau coach a entamé avant-hier, jeudi, ses nouvelles fonctions au terrain annexe du stade Ben Jannet de Monastir. Cette nouvelle ère, après celles de l’Allemand Hay et de Ridha Sassi, a été un paysage new-look.


 


Avec Naji Achour, comme entraîneur adjoint, Mohamed Salah Mhalla, chargé d’entraîner les gardiens et Habib Bhouri, de retour au poste de président de la commission football, après en avoir été déchu au cours de l’inter-saison; c’est une véritable révolution de palais que nous avons eu à constater. La défaite de Sfax, la seconde de suite, après celle de La Marsa, aura donc, coûté le départ forcé des 2 assistants de Hay et de M. Ali Abboud démissionnaire de la présidence de la section de football. Ajoutons à ces faits le retour tant attendu de M. Naji Zbidi qui est revenu à de meilleurs sentiments pour retrouver ses anciennes fonctions de trésorier. Autant de signes, provoqués par le come-back de Rehim, qui nous donnent le pressentiment d’une prise de conscience généralisée, en vue de dénouer cette situation de crise ancrée dans les milieux usémistes.


Lors de cette séance du jeudi, les joueurs nous sont paru, encore, sous le choc de la lourde défaite essuyée 48 heures auparavant, devant le CSS. Certains se sont même entraînés au petit trot, donnant l’impression que le moral ne pouvait répondre aux exigences du moment. Du côté du public, l’idée de faire avancer la date de la rencontre USM - OB de ce dimanche, n’est plus souhaitée. Lotfi Rehim aura à bénéficier de plus de temps pour pouvoir être à jour, nous a-t-il fait comprendre. Il est vrai que la Coupe arabe se trouve en point de mire dans les ambitions des supporters. Une victoire devant l’OB, à Monastir est impérative pour embellir le moral des joueurs, et partir à Oman avec toute la sérénité requise, après s’être réconciliés avec leurs fans. L’effectif était au grand complet, avec une nette amélioration de l’état de santé de Mzali, Ayari et Makhlouf, les trois piliers du secteur de la défense.


Une telle impression nous a été parvenue de la prestation de tout un chacun, lors du match d’application ayant coiffé les 2 étapes précédentes de la préparation, sous la férule de Naji Achour, chargé de la condition physique. Pour un premier contact de cette dimension, entre l’équipe et son nouvel entraîneur, on ne peut en vouloir à personne d’avoir été en deçà de ses réelles potentialités. Nous sommes persuadés que les prochaines séances gagneront en détermination afin d’aborder la rencontre du dimanche avec toute la volonté demandée et consignée par Lotfi Rehim qui finira par faire revenir ses protégés à leur réalité en vue d’annoncer de nouveaux lendemains, à la mesure des objectifs assignés.


 


M. NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com