Investissement : Peugeot délocalise son centre d’appel vers la Tunisie





Le secteur des centres d’appels en Tunisie enregistrerait l’implantation d’un nouveau call center au cours du premier trimestre 2008, celui du constructeur automobile français Peugeot.


 


Tunis–Le Quotidien


A l’instar de plusieurs groupes internationaux, le groupe français Peugeot a décidé de délocaliser son centre d’appel européen, géré par la société Téléperformance et sis jusqu’à maintenant à Lyon en France, vers le Portugal et la Tunisie.


Les appels francophones, qui représentent près de 40% des appels reçus, seront désormais traités en Tunisie à partir du prochain printemps. Les autres appels seront traités au Portugal à compter du mois de décembre prochain.


Cette décision de délocaliser cette activité du constructeur automobile français vers la Tunisie et le Portugal a été justifiée par la baisse des activités du centre de Lyon, ainsi que le coût moins élevé de la main d’œuvre en Tunisie et au Portugal.


Le choix du site tunisien pour traiter les appels francophones  de ce centre a été donc favorisé par la qualité et le coût de la main d’œuvre tunisienne, ainsi que l’implantation déjà de certains centres d’appels de Téléperformance en Tunisie.


La décision de délocaliser le centre d’appel de Peugeot en Tunisie confirme, en effet, l’évolution enregistrée depuis quelques années dans le secteur des centres d’appels qui ne cesse d’attirer de plus en plus d’investisseurs étrangers.


Le marché des centres d’appels s’est développé très rapidement en Tunisie pour englober actuellement une vingtaine de call center opérationnels dans différentes régions du pays.


La société Téléperformance est considérée comme le pionnier du secteur en Tunisie, avec une croissance remarquable manifestée par l’évolution du nombre de ses employés passant de 100 personnes en 2001 à quelques milliers actuellement.


Le développement des activités des centres d’appels a été favorisé par l’évolution des télécommunications et des infrastructures modernes, outre la main d’œuvre qualifiée et à faible coût.


L’ambition de la Tunisie est de devenir un pôle de services à la clientèle à la fois régional et international. C’est dans cet objectif d’ailleurs que certains centres privés pour la formation de téléopérateurs ont été crées durant les dernières années.


Cette évolution et ces différents atouts du site tunisien, devraient permettre de drainer de plus en plus d’investissements étrangers dans le secteur des centres d’appels.


 


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com