Rentrée scolaire 2007-2008 : Marée de tabliers et retrouvailles chaleureuses





Tunis-Le Quotidien


La première journée de la rentrée scolaire s’est déroulée dans de bonnes conditions. Les quelque 2 millions d’élèves ont repris le chemin de  leurs établissements scolaires après de longues vacances. Des établissements qui se suivent mais qui ne se ressemblent pas.


« Welcome back to school » (Bon retour à l’école) :tel est l’intitulé du 1er cours de cette école pilote située à El Menzah 5. Vêtus de leurs tabliers flambant neufs, les écoliers suivent les cours d’anglais  par le biais de leurs ordinateurs de bureau. Chacun essaye de déchiffrer l’écriture du prof sur le tableau et de saisir le sens. L’ambiance est conviviale en cette journée marquée par la visite du ministre de l’Education et de la formation à l’occasion de la rentrée scolaire 2007-2008. Depuis cette année, l’école est classée pilote. Elle accueille des élèves qui se sont distingués par l’obtention de moyennes exceptionnelles. Ici les élèves manient les notes exceptionnelles  de 17 et 18 voire de 19 avec une aisance sans faille. Toutes les conditions sont réunies à l’école pour permettre aux différents élèves d’exceller dans leurs études et de réaliser des performances remarquables. Du matériel neuf en quantité suffisante est mis à leur disposition : des microscopes soigneusement coffrés dans des caisses en bois, des voltmètres, des tournevis de différentes dimensions etc. Le ministre a longuement insisté sur l’importance de tirer profit de tous ces équipements. « Les équipements ne sont pas faits pour être classés dans les tiroirs, il faut les utiliser à bon escient, dit-il, tout en évitant de les détériorer ».


 


Des préoccupations diverses


A la fin de cette première visite, des parents d’élèves ont attendu le premier responsable du ministère pour faire part de certaines de leurs préoccupations. L’un des parents en l’occurrence le Dr Abdeljelil Maâtoug a soulevé le problème du transport en commun en provenance de la Manouba et des autres régions relativement lointaines. « Pourquoi ne pas  songer à l’instauration d’une ligne spéciale  de transport en commun destinée à cette école » dit-il. Une école pilote n’accueille pas forcément des élèves issus de familles nanties.


Les établissements scolaires visités par le ministre de l’Education et de la formation durant cette première journée de la rentrée scolaire constituent un échantillon représentatif. L’école Hédi Nouira située à Borj Louzir constitue un modèle particulier avec sa forme inclusive. Elle accueille tous les  élèves dont ceux porteurs de légers handicaps. Il s’agit d’une expérience qui a donné ses fruits et qui a permis à un certain nombre de jeunes de s’intégrer dans la société et de poursuivre leurs cursus scolaires normalement.


 


Un établissement pour les trisomiques


Une autre école située dans le gouvernorat de l’Ariana mérite qu’on s’attarde sur son parcours. Elle a été créée grâce à la persévérance des parents d’élèves et à leur détermination mais aussi grâce à l’aide des ministères des Affaires sociales et de l’Education. L’école Al-Walid  de l’Association des parents d’élèves handicapés Tunisiens (APAHT) présente une expérience fort intéressante pour les élèves trisomiques. Un grand matériel est mis à leur disposition pour leur permettre de s’épanouir et de découvrir leurs éventuels dons latents. Plus d’une centaine d’élèves sont inscrits dans cette école qui enregistre une notoriété de plus en plus accrue à telle enseigne que les candidatures déferlent sur la direction. « Avec 104 élèves  inscrits nous avons atteint notre limite » affirme l’une des membres du comité des parents qui a son mot à dire dans l’amélioration du déroulement de la scolarité.


Durant cette première journée de la rentrée, la propreté était de mise. Tout était parfait. Il est vrai que la présence du ministre a motivé les responsables des écoles. Cependant cette propreté gagnerait à être ancrée dans notre quotidien.


 


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com