Quel bilan faites-vous de la programmation télévisée ramadanesque ?





* Mejdi Klaiî (Technicien en informatique) :


«L’excellence est pour Kamel Touati…»


 


«Personnellement, les capacités et le talent de toute l’équipe de «Choufli hall» (Trouves-moi une solution) m’ont marqué. Ce sitcom a réussi dès les premiers épisodes de cette troisième saison à attirer l’attention des téléspectateurs et à dessiner un joli sourire sur les lèvres durant ce mois sacré. A mon avis, cette production télévisée a pu captiver l’attention grâce à un bon dosage entre l’humour et la critique et à une bonne présence d’une armada de stars comme Kamel Touati, Sofiène Chaâri, Mouna Noureddine et d’autres qui ont excellé dans leurs rôles et se sont glissés aisément dans les personnages. Pour le reste de la programmation que je suis en train de découvrir, je trouve qu’elle est ordinaire. Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai pas vu une émission ou une production qui attire l’attention et qui échappe aux redites et à l’impression du déjà-vu».


 


* Abdessatar Hamdi (Etudiant) :


«De T7 à Hannibal, il y’a beaucoup à voir !»


 


«Je pense que les programmateurs de notre chaîne nationale T7 et ceux de la chaîne privée Hannibal TV ont réussi à présenter deux grilles consistantes où le téléspectateur peut se retrouver. Pour les productions qui ont attiré mon attention, je cite : le feuilleton «Kamanjet Sallama» (Le violon de Sallama), le sitcom «Choufli hall» (Trouves-moi une solution), la caméra cachée et la série de Nasreddine Ben Mokhtar…Certainement, il y a d’autres productions intéressantes mais faute de temps on ne peut pas tout voir. Ce qui a attiré mon attention aussi est ce penchant pour le rire. De T7 à Hannibal TV, le sourire est garanti grâce aux talents indiscutables de Kamel Touati, Sofiène Chaâri et toute l’équipe de «Choufli hall» sur T7 et aux grandes capacités artistiques de Nasreddine Ben Mokhtar qui ne cesse d’innover d’un épisode à un autre. Pour le feuilleton de la soirée «Kamanjet Sallama», je trouve que le scénariste et le réalisateur ont pu broder et présenter une nouvelle histoire, qui n’est pas consommée. Le feuilleton est à ses débuts et on va voir ce que les comédiens nous réservent pour les jours qui viennent».


 


* Noureddine Haddad (Maître assistant à l’université) :


«Le sourire est garanti sur toutes nos chaînes»


 


«Les grilles télévisées de T7, C21 et Hannibal TV ont réussi cette année à  toucher les téléspectateurs grâce à ce panel de séries signées par des maîtres confirmés en humour. Personnellement, j’ai énormément apprécié la présence de Lamine Nahdi sur Canal 21, les idées de Nasreddine Ben Mokhtar dans la série qu’il présente sur Hannibal TV et celles de Noureddine Ben Ayed et Mongi El Ouni qui reviennent en tant que duo après une longue absence. Mais malheureusement, on ne peut pas voir toutes les séries au quotidien car elles sont diffusées durant le même horaire. Nous aurions aimé que les responsables de ces trois chaînes coordonnent en ce qui concerne l’horaire de diffusion pour que les spectateurs parviennent à savourer ces séries. Quant au feuilleton que diffuse T7, c'est-à-dire «Kamanjet Sallama» (Le violon de Sallama), je le trouve très ordinaire car il manque de suspense !».


 


I.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com