C.S.H.L. : Akacha s’en va, Mejri revient !





Finalement ni les dirigeants hammam-lifois, ni l’entraîneur Ridha Akacha n’ont pu gérer la pression de plus en plus pesante du public. Et Mongi Bhar, ferme dans ses convictions jusqu’à dimanche soir, vient d’accepter le divorce à l’amiable avec Ridha Akacha. C’est Habib Mejri qui lui succédera.


 


M.J.


_________________


 


La pression était telle…


 


Face à l’Etoile, les Hammam-lifois ont essuyé leur troisième défaite consécutive. Le départ de Larbi Mejri pour l’EST


ne peut expliquer à lui tout seul tous ces déboires.


 


Ridha Akacha en était conscient. D’ailleurs, en quatre journées de L1, il n’a pas aligné deux fois la même formation. C’est qu’il n’a pas arrêté de chercher son onze type en tenant compte et de l’adversaire du jour et de l’impatience du public. «Fouzaï est à mon avis une valeur sûre, il faut qu’on soit patient avec lui», a insisté Akacha en direction des supporters vert et blanc.


Ces mêmes supporters s’interrogeaient pourquoi Akacha était revenu à une défense à quatre face à l’ESS, alors que les matches amicaux, de l’aveu même de l’entraîneur, avaient prouvé la nullité de cette option. Une autre question qui mérite d’être posée.


Pourquoi Akacha s’est-il mis en tête de convertir plus d’un joueur en une seule fois? Slama en tant que récupérateur à la place de Naouas et Harrane en tant que joueur de couloir à la place de Gassouma voire de Kaâb? «Il me fallait fixer Ben Frej. Harrane, de par son caractère, me paraissait très indiqué pour assumer ce rôle», a expliqué Akacha.


Côté gardien, la non-utilisation de Zouabi face à l’ESS a laissé perplexe quasiment tout le public. «Khalfallah et Belhaj sont jeunes. Il est encore tôt pour les faire jouer des matches où la défaite est interdite. Zouabi a été recruté pour faire ce boulot».


Mais Akacha voyait les choses autrement «Belhaj et Khalfallah étaient les deuxième et troisième gardiens après Mejri. Ils méritaient donc d’avoir leur chance après le départ de Mejri et malgré l’arrivée de Zouabi».


 


M.J.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com