«Nous voulons préserver le CMF»





C’est ce que vient de nous affirmer, avec une conviction manifeste, M. H’mida Ayari, secrétaire général du Syndicat de Base du Conseil du Marché Financier (CMF). Les «apparences» pourraient dire le contraire mais M.  Ayari veut garder la tête froide et souligne que le différend entre les travailleurs et la direction pourrait être dénoué en un clin d’œil.


Soutenu par M. Noâmen Gharbi, SGA de la Fédération des banques, M. Ayari, insiste sur le fait que le souhait de tous ne dépasse pas le simple respect d'engagements signés par toutes les parties depuis belle lurette. Rien de plus classique : formation, promotions, accès à de meilleurs crédits sociaux, considération aux représentants...


Les syndicalistes sont ainsi devenus de fins diplomates et MM. Ayari et Gharbi ne  sont pas l’exception qui confirme la règle car chacun d’entre nous sait que c’est uniquement en nous faisant mutuellement confiance que nous pouvons dépasser les crises.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com