C.A. : Avec le même esprit





Encore un match-piège, sinon à traquenards pensent certains clubistes, d’autant qu’ils gardent encore un mauvais souvenir de la dernière opposition face à ce même adversaire à El Menzah. Une rencontre qui s’est déroulée, caprice du calendrier oblige, au cours du mois saint. Ce jour-là, les partenaires de Ben Chouikha ont joué un vilain tour au gardien Ali Boumnijel et consorts, leur faisant mordre la poussière pour la première fois de la saison.


 


Pour les Banlieusards du Sud, l’histoire est, bien entendu, un éternel recommencement. Ils espèrent réussir le même pari et freiner l’élan du dauphin actuel de la compétition, misant essentiellement sur la portée psychologique du changement intervenu depuis quelques jours dans la composition du staff technique.


Or, les Clubistes semblent déterminés à gommer ce souvenir en continuant leur marche en avant et poursuivre cette série rose qui leur a permis de glaner trois succès d’affilée jusque-là.


Ayant joué samedi pour le compte de la quatrième journée, dans un match donc avancé, le coach clubiste Abdelhak Ben Chikha a profité de l’aubaine pour se déplacer le lendemain à Hammam-Lif et superviser son adversaire de tout à l’heure. Soucieux, évidemment, de ne laisser rien au hasard.


Mais les soucis du technicien algérien n’en finissent apparemment pas, puisqu’il cherche toujours un remède à cette carence offensive des hommes de pointe. Car hormis le but de Zouheïr Dhaouadi samedi dernier, les attaquants ont fait, encore une fois, preuve d’une léthargie affligeante.


D’autant que le Nigérian Junior Ozagi, malgré un talent indéniable, n’arrive toujours pas à s’adapter, encore moins à forcer les verrous adverses.


Mais Ben Chikha ne désespère nullement, il compte sur une prochaine totale intégration et du Nigérian et de Youssef Mouihbi dont la première titularisation aura été fort prometteuse.


Aussi, pour le rendez-vous de cet après-midi reconduira-t-il la même formation alignée face aux Cabistes, à moins qu’il n’opte pour un changement de dernière minute en ce qui concerne Walid Hichri, lequel donne des signes évidents de fébrilité ces derniers temps. Il faut avouer cependant que le brave international olympique aura été un atout essentiel de la formation «rouge et blanc», ne serait-ce que grâce à son apport sur les balles arrêtées.


Ailleurs, on ne prévoit aucun changement, dans la mesure où le technicien clubiste continuera à ménager Oussama Sellami, lequel n’a pas encore retrouvé toute la plénitude de ses moyens notamment sur le plan physique…


 


Mansour AMARA


 


Formation probable :


Nefzi, Souissi, Bachtobji, Hichri, Amri, Aouadhi, Ouertani, Yahia, Mouihbi, Ozagi, Dhaouadi.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com