Mouvement Ettajdid : La direction prône la réconciliation avec les mécontents





Tunis-Le Quotidien


Réuni dimanche à Tunis, le Conseil national du Mouvement Ettajdid a recommandé au Bureau politique du parti de reprendre les tractations avec les militants mécontents ayant boycotté les travaux du dernier  congrès tout en rejetant la formation d'une commission de réconciliation.


Plusieurs membres d’Ettajdid dont cinq membres du Bureau politique et deux députés avaient dénoncé dans un communiqué publié à la veille du Conseil national «l’esprit d’exclusion» qui a marqué le congrès du parti tenu du 27 au 30 juillet et marqué par la coopération de plusieurs dizaines de personnalités indépendantes dont  l’économiste et ancien président de la Section tunisienne d’Amnesty International Mahmoud Ben Romdhane et l’universitaire féministe Sana Ben Achour.


Ils ont également appelé à la création d’une commission pour combler les «lacunes» apparues dans la formation d'une coalition démocratique en rupture avec les islamistes.


Estimant que le congrès a été une «réussite totale», le nouveau premier secrétaire d’Ettajdid avait reconnu au lendemain de son élection que quelques «lacunes restent à combler» pour construire le pôle d’opposition progressiste souhaité.


Ettajdid, formation de gauche construite en 1993 sur les cendres du Parti communiste tunisien qui avait parrainé un candidat à l’élection présidentielle de 2004, aspire à  l’émergence d’un pôle d’opposition laïque qui ferait un contre-poids à une autre alliance favorable à l’action commune avec les islamistes, en l’occurrence  le comité du 18 octobre pour les droits et les libertés.


 

W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com