Energie : Vers le forage d’environ 75 puits de pétrole d’ici 2011





Le gouvernement tunisien prévoit le forage de quinze puits de pétrole en moyenne par an d’ici 2011, soit environ 75 puits, pour tenter d’accroître une production de brut modeste estimée à 70.000 barils/jour, apprend-on auprès du ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME.


 


Tunis-Le Quotidien


Le gouvernement envisage également l’octroi de 44 permis de prospection d’hydrocarbures au cours de la même période.


Les autorités tunisiennes ont multiplié ces dernières années l’attribution de permis de recherche d’hydrocarbures pour  tenter d'augmenter la production nationale après l’épuisement des principaux gisements du pays, notamment El Borma et Achtart.


En Tunisie, où on découvre trois nouveaux gisements en moyenne par an, les réserves pétrolières sont estimées à environ 400  millions de tonnes, selon des estimations officielles.


Petit producteur, la Tunisie exporte annuellement 2,5 millions de tonnes de brut et importe  plus d’un million de tonnes pour une production estimée à 3,4 millions de tonnes équivalents pétrole (2006).


Ses recettes à l’exportation d’hydrocarbures ont atteint 815 millions d’euros au cours du premier semestre 2007, soit une augmentation de 45,9% par rapport à la même période de 2006, grâce notamment à la relance de l’exploration et au retour à l’exploitation des petits puits qui n’est plus  jugée coûteuse en raison de la flambée des cours du pétrole sur le marché international.


Les compagnies américaines détiennent 38% des parts du marché tunisien de la production et de l’exploration des hydrocarbures, suivies des entreprises européennes, canadiennes et arabes.


 

W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com