Prêt-à-porter-Aïd : Les journées commerciales démarrent vendredi prochain…





Quand la première quinzaine du mois de Ramadan tire vers sa fin, nombreux sont ceux qui commencent à songer à l’Aïd. Et qui dit Aïd El Fitr dit obligation d’acheter de nouveaux vêtements pour tous les membres de la famille…


Au grand bonheur des marchands du prêt-à-porter qui sont déjà fin prêts pour les journées commerciales qui démarrent vendredi prochain…


 


Tunis-Le Quotidien


Il semble que les ménagères, qui effectuent quotidiennement les courses indispensables pour préparer le dîner de la rupture du jeûne du côté du marché central et dans les rues marchandes de la ville, pensent déjà à l’Aïd. En effet, l’animation typiquement ramadanesque qui bat son plein dans les pavillons des marchés dès le premier jour du mois Saint tend à perdre de son éclat depuis le deuxième jour du jeûne. Les pendules sont désormais mises à l’heure de l’Aïd. Un autre événement spécial qui nécessite des préparatifs…et des dépenses spéciales. En sortant du marché, munis des couffins ou de sachets en plastiques toujours bien remplis, nos concitoyens tendent souvent à profiter de leurs sorties pour faire un petit tour du côté des magasins et autres boutiques de prêt-à-porter qui annoncent déjà les couleurs de l’Aïd. C’est que les collections de la saison automne-hiver ont déjà pris place dans les rayons et les vitrines de la plupart des magasins de la Capitale. «Nous avons choisis de ne pas prolonger la saison des soldes du fait que les commerçants ont déjà entamé la commercialisation des nouvelles collections», souligne à ce niveau M. Jamil Ben Mlouka, président du bureau régional de l’UTICA de Tunis. Les consommateurs qui ont tiré leur épingle du jeu durant les six semaines de soldes d’été en achetant à des prix abordables auront toutefois une occasion de renouer avec les bonnes affaires. «A partir de la deuxième moitié de Ramadan, il y aura beaucoup de remises qui seront consenties sur divers articles de nouvelles collections», annonce notre interlocuteur.


Comme chaque année en fait, les fédérations professionnelles de l’UTICA en coordination avec le ministère du Commerce et de l’Artisanat organisent les journées commerciales qui s’étaleront sur la deuxième quinzaine du mois de Ramadan. «Les secteurs concernés sont les vêtements, les jouets et les gâteaux de l’Aïd», souligne M. Ben Mlouka. Concernant les remises qui sont facultatives, elles varieront entre  5% pour la branche du prêt-à-porter, 10% pour ce qui est des jouets et entre 5 et 7% en ce qui concerne les gâteaux.  


Pour le moment, les prix affichés dans les boutiques sont très variables. Dans les magasins situés dans certaines rues marchandes souvent fréquentées par la classe moyenne, on peut s’attendre à ce que les prix soient adoucis davantage par les remises qui seront consenties durant les journées commerciales. Dans les magasins proposant des articles d’une gamme plus haute, les prix tendent; en revanche, à n’intéresser qu’une catégorie bien déterminée de citoyens. En général, toutes catégories confondues et selon les tarifs affichés dans les vitrines des magasins du Centre Ville de Tunis, le prix d’un vêtement tend à osciller entre 20 et 170 dinars…


 

H.G.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com