L’élection de miss Pologne à Sousse





L’élection de Miss Pologne se tiendra cette année à Sousse. Le concours se déroulera du 22 au 28 octobre en présence d’une centaine d’invités.


 


Tunis- Le Quotidien


Après Charm Cheikh en Egypte, ce sera au tour de la Tunisie d’abriter le concours de Miss Pologne qui se tiendra à Sousse du 22 au 28 octobre. Organisé par le Tour Opérateur tunisien en Pologne « Sun & Fun », cet évènement comptera la participation de 40 candidates qui seront en lice. La soirée finale prévue pour le 28 octobre se déroulera en présence d’une centaine d’invités. Le concours sera également suivi par 25 journalistes représentant différents médias polonais et étrangers qui vont bénéficier après l’élection de la miss d’un programme de visite du Sud tunisien, de Sidi Bou Saïd et de sorties en mer.


Il est à préciser que « Sun & Fun », créé en avril 2004, est actuellement le 2ème TO en Pologne, spécialisé sur la Tunisie. Il mise sur 25000 clients d’ici à la fin de 2007. A rappeler que les réalisations de ce voyagiste ont évolué depuis sa création, passant ainsi de 3000 clients en 2004 à 9000 clients en 2005. Et d’atteindre 19000 Polonais en 2006. Ce qui lui vaut aujourd’hui son positionnement au devant du marché polonais. D’ici 2009, le TO compte quadrupler ses réalisations afin d’atteindre 100.000 clients. Pour sa part, la Tunisie aurait enregistré 150.000 visiteurs polonais à la fin de cette année. Ce qui reste en deçà de ses capacités. Car, les destinations concurrentes et en particulier l’Egypte et la Turquie continuent d’enregistrer d’importants scores non seulement sur le marché polonais mais aussi sur d’autres marchés de l’Est dont notamment la Russie qui compte un potentiel intéressant. D’ailleurs, à ce juste titre, la Turquie a investi par exemple dans des unités hôtelières qui répondent parfaitement aux attentes et exigences de cette clientèle. Ce qui lui vaut 1,6 million de Russes par an. L’Egypte n’est pas loin non plus avec 1 million de touristes russes par an. En revanche, la Tunisie ne dépasse pas la barre de 100.000 clients en dépit de l’intérêt accordé à ces marchés. Ce qui serait dû peut-être à la conception de cet effort qui répondrait plutôt à un besoin d’alternative pour combler la baisse sur les marchés classiques.


En effet, la Tunisie est tout à fait en mesure de mieux se positionner sur le marché russe, qui est très prometteur, ou le marché polonais moyennant une meilleure communication sur les différents produits de la destination. Certes, la Tunisie est une destination balnéaire qui a l’avantage de la proximité jouant en sa faveur, mais la qualité des services reste fondamentale pour un meilleur positionnement ainsi que la communication.


 


M. Kada




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com