Conférence sur la paix au P.O. : Rice lance des invitations…





Le Quotidien-Agences


La secrétaire d'Etat américaine Condoleeza Rice a formulé le vœu  que les principaux pays arabes, dont la Syrie, participent à la conférence sur la paix au Proche-Orient organisée par le président des Etats-Unis, George W.Bush, à l'automne.


Elle s'exprimait à l'occasion d'une conférence de presse tenue à la suite d'une réunion du Quartette des principaux acteurs du monde promouvant la paix - les Etats-Unis, les Nations unies, l'Union européenne et la Russie.


Rice a déclaré que les invitations n'avaient pas encore été envoyées. Elle a toutefois précisé: "Nous espérons que les invitations incluront les membres du comité de suivi de la Ligue arabe", commission chargée de donner suite à la proposition de la Ligue arabe de reconnaître Israël en échange de territoires.


Les membres du comité sont l'Algérie, Bahreïn, l'Egypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, le Qatar, l'Arabie Saoudite, le Soudan, la Syrie, la Tunisie et le Yémen. Seuls deux d'entre eux, l'Egypte et la Jordanie, ont conclu des accords de paix avec Israël tandis que certains, dont la Syrie et l'Arabie Saoudite, sont techniquement en guerre contre l'Etat juif.


Condoleeza Rice a également affirmé qu'il y avait actuellement une opportunité d'avancer vers la résolution du conflit israélo-palestinien "à ne pas manquer".


"Je pense qu'il y a un élan de soutien envers les Palestiniens et les Israéliens dans leurs efforts en vue de résoudre le conflit", a-t-elle déclaré.


La secrétaire d'Etat a en outre souligné que, dans la mesure où cela faisait plusieurs années que les Israéliens et les Palestiniens manifestaient leur intérêt pour discuter des principaux problèmes à la source de leur conflit, "il était très important que les acteurs régionaux de la communauté internationale se mobilisent pour les soutenir".


C'est pourquoi les Etats-Unis organisent leur conférence à l'automne prochain, a justifié la secrétaire d'Etat américaine, et c'est la raison pour laquelle elle espère que "les membres du comité de suivi seront là".


Si elle a aussi souligné que "le chemin à parcourir était un chemin très difficile", elle a ajouté : "il y a beaucoup d'engagement et cette fois nous espérons réussir".


Les Etats-Unis vont inviter 12 pays arabes, dont la Syrie, à la conférence sur la paix au Proche-Orient que le président George W. Bush compte accueillir à l'automne prochain, avait auparavant rapporté dimanche un haut responsable américain.


Beaucoup de pays arabes ont déclaré qu'ils ne voyaient pas d'intérêt à la conférence organisée par George W. Bush si elle n'avait pas d'objectifs clairs et n'offrait pas une réelle possibilité de les atteindre.


Avant la réunion du Quartette, la secrétaire d'Etat américaine avait eu des entretiens séparés avec  Blair et les chefs de la diplomatie koweïtien et saoudien.


 


_______________


 


Déclaration de principe


 


Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a souhaité hier parvenir avec les Palestiniens à un document jetant les bases des négociations sur la création d'un Etat palestinien à l'issue de la conférence sur le Proche-Orient de novembre, selon une source gouvernementale.


"Il serait préférable qu'à l'issue de cette réunion un communiqué conjoint soit publié sur les questions clefs, afin qu'il serve de base aux négociations en vue de la création d'un futur Etat palestinien", a déclaré Olmert qui intervenait à huis clos devant la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense, selon cette source.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com