Selon l’ONU : Hémorragie de 400 milliards de $ en Afrique





Genève-Agences


Au moins 400 milliards de dollars ont quitté les pays africains depuis une trentaine d'année, selon un rapport de la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced) publié hier.


Ce montant représente près du double de la dette africaine (215 milliards), a observé devant la presse à Genève un expert de la Cnuced, Samuel Gayi.


Entre 1991 et 2004, la fuite des capitaux a représenté chaque année en moyenne 13 milliards de dollars, "soit un pourcentage vertigineux de 7,6% du produit intérieur brut (PIB) annuel" du continent, relève le rapport annuel de l'agence de l'ONU sur "Le développement économique en Afrique"


Pour la seule année 2003, les sorties de capitaux auraient atteint les 30 milliards.


Afin de "stopper cette hémorragie financière", la Cnuced suggère aux gouvernements africains d'envisager une amnistie temporaire sur le rapatriement de capitaux "sans poser de questions" sur l'origine des fonds.


"Les pays africains pourraient renverser le mouvement de fuite des capitaux s'ils créaient suffisamment de possibilités d'investissement qui puissent intéresser leurs ressortissants vivant à l'étranger", selon le rapport.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com