Contrôle de qualité : Bientôt un testeur pour vérifier la fraîcheur des poissons…





Une fois sortis des ports de pêche, les produits de la mer effectuent un long trajet avant d’arriver sur les étals des poissonniers. Entretemps, les départements spécialisés interviennent pour contrôler la fraîcheur de ces produits. Mais le développement des nouvelles techniques s’avère nécessaire.


Les recherches effectuées dans les centres spécialisés offrent déjà une solution…


 


Tunis-Le Quotidien


Il faut dire qu’en dépit des multiples dispositifs de contrôle engagés au niveau des ports de pêche et à travers les marchés de poissons, des quantités plus ou moins importantes de produits de la mer impropres à la consommation passent encore entre les mailles des filets des contrôleurs.


Dans les unités de recherche de l'Institut National des Sciences et Technologies de la Mer (INSTM), on a développé le prototype d’un instrument qui permet d’avoir une meilleure appréciation de la qualité des produits de pêche. Le projet qui a fait l’objet d’un travail de recherche au sein de  l’INSTM a été publié dans le cadre des résultats de recherche de cet établissement qui peuvent être valorisés à une échelle industrielle et commerciale.


Le projet concerne en effet la mise au point d'un instrument d'analyse simple, rapide et efficace pour le suivi de l'état de fraîcheur des produits de la mer.


D’après les auteurs de cette recherche, l’instrument est un kit (test) qui sera utilisé dans l’appréciation de la qualité de fraîcheur des produits de la mer. Le principe de cette technique consiste, selon les spécialistes, à mesurer les bases volatiles totales par une électrode contenant de l'oxyde du tungstène et du chlorure d'ammonium.


On estime par ailleurs à l’INSTM que la disponibilité des compétences, d’un côté et les divers programmes déployés par l’Etat visant à promouvoir la valorisation des résultats de la recherche scientifique, de l’autre côté, aideront à la concrétisation de ce projet


L’industrialisation de cet appareil de contrôle de fraîcheur des produits de pêche aura en fin de compte un impact positif sur la qualité des poissons commercialisés dans nos marchés et contribuera également à la réduction des quantités de poissons perdues lorsqu’elles sont retenues plus longtemps dans les marchés avant leur commercialisation.


La nouvelle technique de contrôle qui permet de vérifier l’état de fraîcheur des poissons directement épargnera par conséquent les différents tests dans les laboratoires…


 


H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com