Festival de la Médina : Oum Kalthoum selon Farabi





Une des troupes fidèles du Festival de la Médina depuis sa création, le Club Farabi de la Musique Arabe donne ce soir un concert au Palais Kheireddine Pacha. Il s’agit d’un rendez-vous  avec les mélomanes pour revisiter le répertoire de celle qui a interprété des mélodies immortelles de la chanson arabe, en l’occurrence Oum Kalthoum. Une soirée qui lui sera entièrement dédiée ainsi qu’aux géants de son époque.


 


Avec toujours la même vocation, celle d’immortaliser les grands noms de la musique arabe, le Club Farabi de la Musique Arabe rendra, dans son concert de ce soir au Palais Kheireddine Pacha, un vibrant Hommage à Oum Kalthoum. Ce ne sera d’ailleurs une surprise pour personne, car la troupe a fait des géants de la musique arabe son dada depuis plus d’un quart de siècle. D’ailleurs, ceux qui ont eu à suivre de par le passé ses concerts se rappelleront ces multiples hommages rendus à Riadh Sombati, Shéhérazad, Souad Mohamed, Mohamed Abdelwaheb, Mohamed Abdelmouttaleb, entre autres.


Le concert de ce soir ne fera pas non plus exception à la règle. «Oum Kalthoum, l’époque des pionniers du Tarab», titre de ce spectacle en témoigne de la fidélité que cette troupe voue au répertoire d’Oum Kalthoum et des autres géants  de la musique classique arabe. En témoigne, d’ailleurs, le programme concocté pour cette soirée. Les 21 musiciens de cette troupe visiteront, en effet, le répertoire de la diva égyptienne.


Le concert sera réparti en deux parties. Dans la première, le public aura droit à des compositions du type «Sammayi» ainsi que des «mouachchahats», mais également des improvisations et des chants d’une haute teneure musicale classique. Parmi celles-ci, on trouve notamment «Ya farhat Ahbab», «Jamal Eddounia», «Ahna Wahdna». Au total une douzaine de chansons d’Oum Kalthoum seront revisitées durant cette première partie. Les musiciens de la troupe Farabi de la Musique Arabe feront régaler, lors de la seconde partie, les férus de la musique classique d’une demie douzaine de morceaux de Mohamed El Kassabaji, de Zakaria Ahmed, et des chants religieux de Souad Mohamed, dédiés au Prophète.


Bref, c’est un concert de deux heures qu’animera ce soir le Club Farabi de la Musique Arabe et qui fera voyager les fans dans les répertoires des férus de la musique des géants arabes qui ont fait carrière aux côtés de Oum Kalrhoum et lui ont permis d’immortaliser bien des mélodies arabes.


 

Ousmane WAGUÉ


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com