Blackwater : Enquête accablante sur une embuscade à Falloujah





Le Quotidien-Agences


La société américaine Blackwater, impliquée dans une fusillade meurtrière en Irak, porte une part de responsabilité dans l'assassinat en 2004 de quatre de ses employés à Falloujah, ayant entraîné une sanglante offensive militaire, selon une enquête parlementaire publiée.


Le 31 mars 2004, quatre hommes employés par Blackwater avaient été lynchés par la foule, après l'attaque d'un véhicule américain dont ils devaient assurer la sécurité, dans une zone réputée dangereuse.


Cet incident, dont les images avaient fait le tour du monde, avait déclenché une offensive militaire américaine à Falloujah pendant un mois, au cours de laquelle 36 soldats américains, quelque 200 insurgés et 600 civils irakiens avaient été tués.


Selon les auteurs de l'enquête initiée par une commission de la Chambre des représentants, "Blackwater s'est engagé dans cette mission avec une préparation insuffisante, des ressources insuffisantes, et un soutien insuffisant pour son personnel (...) avant d'envoyer une équipe dans une zone réputée pour être entre les mains d'insurgés".


"Ce comportement soulève de sérieuses questions quant aux conséquences d'un recours à des sociétés privées pour accomplir des missions dans une zone de conflit", conclut la commission.


Cette enquête parlementaire est publiée quelques jours après une fusillade à Bagdad, où des agents de la société Blackwater, chargés d'escorter un convoi diplomatique, sont accusés d'avoir ouvert le feu sans discernement, tuant une dizaine d'Irakiens.


Cette affaire a accentué les tensions entre Washington et Bagdad, inquiet de faire respecter sa souveraineté mais confronté à l'immunité accordée par la loi irakienne à tout le personnel non-irakien, civil ou militaire, travaillant pour la coalition internationale.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com