Les pays du Golfe condamnent le plan de partition de l’Irak





Le Quotidien-Agences


Les monarchies du Golfe et le Yémen ont condamné hier le vote par le Sénat américain en faveur d'une résolution non contraignante sur un plan de partition de l'Irak.


"Un tel plan va compliquer davantage la situation en Irak", pays meurtri par la violence, a estimé le Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui regroupe les six monarchies arabes du Golfe dans un communiqué de son secrétaire général Abdel Rahmane al-Attiya diffusé à Ryad.


"Il est nécessaire de redresser la situation en Irak et de régler les problèmes à l'origine des violences, c'est-à-dire l'occupation, au lieu de lancer des slogans sur la partition du pays", a encore dit Attiya.


Le Yémen a aussi critiqué le vote du Sénat, le qualifiant d'"ingérence flagrante sans précédent" dans les affaires internes d'un Etat, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié à Sanaa.


Présenté par ses défenseurs comme la seule solution pour mettre un terme aux violences qui secouent l'Irak, le plan de partition a été approuvé mercredi par le Sénat par 75 voix contre 23.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com