Béja : Il lui coupe les bras après lui avoir asséné 32 coups de couteau





Tunis-Le Quotidien


Le tueur dans cette affaire est un véritable boucher. Il s’est transformé en une bête sauvage mutilant le corps de sa victime après lui avoir asséné pas moins de trente deux coups de couteau.


En effet, la victime est un ouvrier agricole qui s’est levé tôt samedi dernier pour se rendre dans la ville de Mejez El Bab afin de toucher son salaire. En quittant son domicile sis à Toukaber, une localité rurale relevant du gouvernorat de Béja, il s’est dirigé vers la station de bus du village. Le malheureux ouvrier fut surpris par la présence du meurtrier qui lui a coupé la route avant de lui adresser des propos injurieux. Pourtant, la victime a décidé de continuer sa route, ignorant les provocations du tueur.


Du coup, ce dernier a tiré un couteau portant un premier coup au niveau de la main gauche de la victime qui tomba par terre. L’agresseur en profita pour neutraliser définitivement l’ouvrier.


Il continua sur sa lancée à lui asséner les coups. La violence était telle que les deux bras de la victime avaient été coupés. Le sang qui coulait à flot n’a pas empêché le meurtrier de continuer à mutiler le corps de son rival qui succomba à ses trente deux coups de couteau.


L’alerte fut donnée. Les agents de la garde nationale dépêchés sur les lieux, constatèrent la mort de la victime. Des recherches ont été entamés qui ont abouti à l’arrestation du meurtrier. Interrogé, il s’est avéré qu’il avait agi par vengeance. La victime avait refusé d’intervenir auprès de son employeur au profit du tueur qui revendique son droit de propriété sur une parcelle de terre exploitée par le patron de la victime.


Le tueur a été écroué en attendant d’être traduit devant la justice.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com