Privatisation de la BTK : Des candidats du Liban, d’Egypte, du Maroc et de France





Tunis–Le Quotidien


Le projet de privatisation de la Banque Tuniso-Koweïtienne (BTK) semble arriver à une étape avancée avec l’ouverture récemment des offres techniques des candidats en course.


L’ouverture des plis des offres techniques a permis de retenir quatre candidats ayant déposé des offres parmi les cinq banques shortlistées, alors que le cinquième candidat a préféré se retirer de la course.


Les candidats retenus englobent de grandes banques arabes et étrangères. il s’agit, en effet, d’une banque libanaise (Audi Bank), une marocaine (Banque Marocaine du Commerce Extérieur), une autre française (La Caisse d’Epargne), et d’une banque égyptienne (EFG Hermès).


Ces quatre banques ont été en concurrence avec certaines autres banques de renommée internationale depuis le lancement de l’appel d’offres international relatif à la privatisation de la BTK.


Après l’ouverture des plis des offres techniques, le projet connaîtra l’ouverture, durant les prochains jours, des offres financières des différents candidats restés en course.


Le projet de cession de 60% du capital de la BTK au profit d’un investisseur privé a été décidé depuis plus d’un an par ses deux principaux actionnaires , à savoir, le gouvernement tunisien et celui koweïtien.


Ce projet consiste en la cession de ce bloc à un investisseur partenaire stratégique agissant seul ou en consortium. Les candidats à ce projet ont été appelés à répondre à certaines conditions, notamment, être une banque avec au minimum 3 milliards de dollars de total actif, ou un investisseur financier avec un portefeuille d’investissement de plus d’un milliard de dollars en valeur. 


Les deux actionnaires de la BTK ont fait appel aux services de la Banque d’Affaires de Tunisie (BAT), spécialisée dans la concrétisation des projets  de privatisation, pour les assister à la réalisation de ce projet.


Il y a lieu de noter que la BTK est une société anonyme de droit établie en Tunisie, créée en 1981 et agréée depuis mai 2004 comme banque universelle. La banque est dotée d’un capital de 100 millions de dinars tunisiens, et dispose d’une expertise dans la banque d’entreprise.


 

M.Z


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com