Blackwater : La fusillade était un crime délibéré





Le Quotidien-Agences


Le bilan de la fusillade qui a impliqué le mois dernier la société de sécurité américaine Blackwater est de 17 civils tués et 23 autres blessés, a annoncé  le gouvernement irakien, dénonçant un crime délibéré et réclamant que ses auteurs soient jugés.


La commission d'enquête officielle mise sur pied par Bagdad a donc fourni un bilan des victimes plus élevé que les estimations précédentes. La commission n'a en outre trouvé aucune preuve que le convoi qu'escortaient les hommes de Blackwater aient auparavant essuyé des tirs, directs ou indirects. "Il n'a même pas été frappé par une pierre", a déclaré le porte-parole du gouvernement Ali al-Dabbagh.


Les agents de Blackwater, société privée de sécurité désormais sur la sellette, sont accusés d'avoir ouvert le feu sur des civils irakiens le 16 septembre sur une des principales places de Bagdad. L'incident du 16 septembre n'est pas isolé: on compte au moins six affaires dans lesquelles des morts sont attribuées à Blackwater.


L'affaire a fait scandale en Irak, qui réclame la fin de toute impunité juridique pour les personnes chargées de la protection des diplomates, les hommes de Blackwater bénéficiant à ce titre de l'extraterritorialité. Aux Etats-Unis, elle relance la polémique sur l'opportunité de confier à des "armées privées" nombre d'opérations de sécurité américaine en Irak.


Blackwater, à qui l'armée américaine sous-traite ses opérations d'escorte et de protection, affirme que ses hommes avaient été attaqués.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com