Birmanie : Pékin réaffirme son opposition à des sanctions





Le Quotidien-Agences


La Chine, un des membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU et principal allié de la Birmanie, a réaffirmé hier son opposition à des sanctions contre le régime militaire birman après la violente répression du mouvement pro-démocratie.


"Des sanctions ou des pressions n'aideront pas à résoudre le problème", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Liu Jianchao.


Ce dernier a de nouveau refusé de condamner la répression menée par les autorités birmanes, réclamant une réponse "prudente et responsable" du Conseil de sécurité des Nations unies.


La Chine, soutenue par plusieurs autres membres du Conseil de sécurité, a proposé plusieurs amendements pour assouplir une déclaration à l'initiative des Occidentaux.


Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France avaient présenté leur projet de texte vendredi après que l'envoyé spécial de l'ONU en Birmanie Ibrahim Gambari eût rendu compte de sa visite dans ce pays.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com