C.A. : Toutes les cartes en règle





Le moral est incontestablement au beau fixe ces derniers temps dans l’entourage de la famille clubiste, et pour cause ! L’équipe fanion caracole en tête du classement en compagnie du champion en titre étoilé. Les Clubistes espèrent bien entendu s’emparer seuls du leadership au soir de la 6ème journée.


 


Ce qui explique par ailleurs qu’ils ont mis les couchées doubles afin de préparer l’importante rencontre de tout à l’heure à Monastir. Un rendez-vous qui ne manquera pas de rappeler aux partenaires de Lassaâd Ouertani leur dernière sortie sur la pelouse monastirienne, là où s’est brisé définitivement leur rêve de glaner le «scudetto», la saison dernière. D’ailleurs, le staff technique n’a pas perdu de temps, dans ce sens qu’il a mis à profit les deux semaines de trêve qu’a observé la compétition pour remédier quelques lacunes apparues depuis le démarrage du présent exercice et soigner certains automatismes, d’autant qu’à l’exception de Mohamed Ali Gharzoul, Abdelkader Ben Chikha a récupéré tout son effectif, désormais opérationnel et prêt à défendre les couleurs du club.


Tout le groupe est donc à pied d’œuvre, on se donne en effet à fond pour arracher une place de titulaire au sein d’un groupe devenu désormais pléthorique.


Le technicien clubiste a profité également, pleinement de la trêve en disputant deux matches-tests face respectivement à l’ASA, puis à l’ESBK. C’était l’occasion pour une revue générale de l’effectif dont il dispose. Certes, Wissem Yahia et ses coéquipiers ont baissé pavillon face aux Arianais (0-2), avant de frapper trois fois devant leur hôte cap-bonais (3-0), mais le résultat importe peu dans ce genre de confrontation.


Abdelhak Ben Chikha n’a d’ailleurs pas lésiné sur les moyens, puisqu’il a fait tourner son effectif au maximum. C’est ainsi que tous les joueurs disponibles ont disputé au moins une mi-temps.


L’occasion était ainsi propice pour certains éléments de confirmer leur bonne santé du moment et les belles prédispositions affichées depuis le démarrage de la compétition à l’instar de Zouhaïer Dhaouadi, Karim Aouadhi, Wissem Yahia et Junior Ozagi.


D’autres semblent également retrouver leurs sensations et leur punch après des débuts hésitants, sinon laborieux. C’est le cas notamment de Lassaâd Ouertani, Khaled Souissi, Anis Amri, Walid Hichri ou encore Adel Nefzi.


Quant aux nouvelles recrues, on a pu constater la totale intégration essentiellement de Youssef Mouihbi et Mohamed Bachtobji, lesquels se sont adaptés complètement au grand bonheur du staff technique et à la grande joie des supporters.


Mais que dire cependant des deux derniers venus, à savoir le libéro camerounais Enam Mandomo Alexis et l’attaquant nigérian Victor Exegi?


Eh bien, on peut dire que les responsables du club de Bab Jedid ont réussi deux belles affaires en les enrôlant. Dommage toutefois que le défenseur axial camerounais ne puisse prêter main forte à ses nouveaux partenaires qu’à partir du mois de décembre. Alors que le second peut d’ores et déjà être aligné.


En tout cas, pour ce rendez-vous de Monastir, tout semble en règle pour les protégés de Abdelhak Ben Chikha, lequel aura sûrement l’embarras du choix quant à la formation à aligner. Il n’est d’ailleurs pas exclu qu’il apportera un quelconque changement, surtout s’il se décide pour la titularisation de Victor Exegi. Le cas échéant, qui en fera les frais?


Le technicien algérien aura le choix entre plusieurs variantes, dont notamment associer les deux attaquants nigérians. Dans ce cas, Youssef Mouihbi ne serait utilisé qu’en cours du jeu, à moins qu’il ne soit titularisé au milieu du terrain aux côtés de Lassaâd Ouertani et Wissem Yahia.


En tout état de cause, il serait dorénavant difficile de prévoir l’équipe-type à aligner par le coach clubiste, mais essayons tout de même.


 


Mansour AMARA


 


Formation probable


Nefzi, Souissi, Bachtobji, Hichri, Amri, Ouertani, Aouadhi, Yahia, Mouihbi, Exegi (ou Ozagi), Dhaouadi.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com