Honneurs pour le Dalaï Lama aux USA : Pékin met en garde Washington





Le Quotidien-Agences


La Chine a demandé hier aux Etats-Unis d'annuler tous les honneurs prévus cette semaine aux Etats-Unis pour le Dalaï Lama, mettant en garde contre une dégradation des relations bilatérales.


"Nous avons déjà protesté plusieurs fois auprès des Américains et nous les appelons de nouveau à corriger leur erreur et à annuler les cérémonies prévues", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Liu Jianchao.


Pour Liu Jianchao, ces honneurs "violent gravement les principes de base des relations internationales, heurtent les sentiments des Chinois et constituent une grossière ingérence dans les affaires intérieures chinoises".


La rencontre entre Bush et le leader spirituel tibétain "va saper gravement les relations entre la Chine et les Etats-Unis", a jugé Liu.


"Nous exprimons notre profond mécontentement et notre ferme opposition", a-t-il ajouté.


C'est la première fois que le président américain participera à un événement public avec un homme qui incarne à l'étranger la lutte pour les droits fondamentaux en Chine.


La Chine avait déjà exprimé son courroux quand la chancelière allemande Angela Merkel avait reçu en septembre le Dalaï Lama, une initiative également préjudiciable aux relations entre Berlin et Pékin, selon elle.


Une réunion internationale sur le programme nucléaire iranien, prévue mercredi à Berlin, a été reportée sine die, en raison du mécontentement de la Chine face à l'accueil réservé par Washington au dalaï lama, selon des diplomates.


Cependant, le porte-parole chinois Liu Jianchao a nié cette version, affirmant que l'annulation était due à des "raisons techniques".


La Chine affirme avoir libéré le Tibet d'une oppression féodale en l'occupant en 1949. Elle y a établi une région autonome en 1965.


Le 14e Dalaï Lama, Tenzin Gyatso, 72 ans, a fui après l'échec d'un soulèvement contre l'autorité chinoise en 1959. La Chine le considère comme un séparatiste en exil, ce dont il se défend.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com