A presque 88$ le baril à New York : Nouveaux records du pétrole





Le Quotidien-Agences


Les cours du pétrole ont atteint de nouveaux records hier matin, frôlant les 88 dollars le baril aux Etats-Unis, sur un marché inquiet des conséquences d'une éventuelle offensive turque à la frontière irakienne.


Le prix d'un baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre a grimpé jusqu'au prix jamais vu de 87,97 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).


Dans le même temps, le Brent de la mer du Nord pour la même échéance a également amélioré son record historique, en atteignant 84,31 dollars le baril.


A 10H30 GMT, un baril coûtait 83,81 dollars à Londres, et 87,45 dollars à New York.


"Les tensions en Turquie sont toujours le principal moteur" de la hausse des prix, expliquait Nas Nijjar, courtier chez CMC Markets.


La Turquie a évoqué le recours à l'intervention militaire de l'autre côté de sa frontière avec l'Irak, afin de pourchasser sur leurs bases rebelles kurdes du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan.


Les analystes craignent qu'une telle intervention ne perturbe encore plus l'approvisionnement en brut de la région: le pétrole extrait dans le nord de l'Irak est acheminé hors du pays via un oléoduc traversant la région sensible, jusqu'au terminal turc de Ceyhan, sur la Méditerranée.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com