INNOPRI : Renforcer la transparence des conditions de contrôle technique en Tunisie





Tunis - TAP


Un Point National d’Information sur les obstacles techniques au commerce (PNI-OTC) créé au sein de l’Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle (INNORPI) a été présenté hier, au cours d’une journée d’information, tenue à Tunis.


Ce point d’information permet à l’INNORPI de mettre à la disposition des entreprises et des opérateurs économiques des informations traitées et analysées sur les normes et les règlements techniques nationaux et étrangers pouvant constituer un obstacle technique au commerce. Il fournit, par ailleurs, les documents concernant les procédures d’évaluation de la conformité, adoptées en Tunisie et dans le monde et les accords de reconnaissance mutuelle nationaux et étrangers.


Il permet également de répondre à toutes les demandes d’information relatives aux notifications tunisiennes à l’OMC aux réglementations techniques étrangères. Ce projet est également de nature à renforcer la transparence des conditions de contrôle technique en Tunisie pour les importateurs en leur donnant un accès plus rapide aux réglementations.


Un service de veille normative et réglementaire est mis en place dans le cadre de ce point d’information. Cette veille peut être personnalisée ou sectorielle. La veille personnalisée est destinée à chaque entreprise à part, tandis que la veille sectorielle devrait couvrir un ensemble d’entreprises opérant dans le même secteur d’activités.


Un service «Alerte Export INNORPI» a en outre été lancé. Destiné essentiellement aux exportateurs tunisiens, ce service permet de prévenir automatiquement les entreprises tunisiennes par courrier électronique des projets de changements prévus au sein de tous les pays membres de l’OMC et signataires de l’accord OTC.


La création du point d'information sur l’OTC s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord international sur les obstacles techniques au commerce (OTC/OMC) ratifié par la Tunisie depuis 1995.


Selon des données de la Banque mondiale, les barrières à l’information relative aux normes dans les pays en développement peuvent réduire les chances à l’exportation de 47%.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com