Sociétés privées opérant en Irak : Gates propose une autorité centrale pour leur gestion





Le Quotidien-Agences


Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, envisage de proposer de placer tous les sous-traitants du gouvernement américain en Irak sous une seule et même autorité, afin d'accroître le contrôle sur eux, a indiqué le porte-parole du Pentagone.


Cette suggestion survient un mois après une fusillade sanglante impliquant la société privée de sécurité Blackwater — qui assure la protection des diplomates américains en Irak —, qui a tué 17 civils à Bagdad.


D'après une enquête menée par le Pentagone, les responsables militaires sur place estiment qu'"ils n'ont pas une visibilité complète sur les actions, les mouvements et les performances des sous-traitants armés sur le terrain", a souligné le porte-parole du Pentagone, Geoff Morrell.


Gates pense donc qu'"il faut étudier s'il y a besoin d'une entité centrale qui serait au moins chargée de la mission de tous les sous-traitants armés sur le terrain", a-t-il ajouté, en précisant que le secrétaire à la Défense a l'intention d'en discuter avec la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice.


Le Pentagone emploie quelque 7.300 sous-traitants privés de sécurité en Irak.


Selon le New York Times, l'idée d'une autorité centrale sur ces sociétés privées ne satisfait pas le département d'Etat, qui veut garder un contrôle sur les 2.500 sous-traitants qu'il emploie en Irak, dont 800 auprès de Blackwater.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com