Entre Jendouba et Tunis : Un africain dérobe 200 millions à un homme d’affaires tunisien





Tunis-Le Quotidien


Le temps de siroter un verre de thé, cet homme d’affaires tunisien a perdu deux cents mille dinars. L’auteur de ce vol n’est autre qu’un Africain d’origine ivoirienne qui s’est fait passer pour un investisseur étranger.


 Les faits de cette affaire ont éclaté suite à une plainte déposée par un homme d’affaires tunisien, originaire de la ville de Jendouba. Le plaignant a déclaré avoir été victime d’un vol alors qu’il était  chez l’un de ses amis qui habite du côté d’El Menzah.


L’homme d’affaires a affirmé avoir bu un verre de thé servi par son hôte avant de perdre connaissance.


En se réveillant, il a découvert la disparition d’une petite valise qui contenait la somme de deux cents mille dinars.


Toujours est-il que pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette affaire, il fallait remonter jusqu’au  mois de juillet 2007.


A cette  époque, la victime avait fait la connaissance d’un ressortissant africain qui s’est présenté à lui comme étant un homme d’affaires intéressé par l’investissement en Tunisie.


Depuis, les deux hommes ne se sont plus quittés. Au passage, l’homme d’affaires tunisien a invité son nouvel ami chez lui à Jendouba pour passer quelques jours.


Au même moment, la victime était sur une affaire immobilière. En effet, il voulait acheter une villa située au niveau du quartier huppé d’Ennasr.


Pressé par le temps, il se rendit alors à Tunis en compagnie du suspect pour finaliser cette transaction.


Ce fut l’occasion pour le ressortissant africain d’inviter l’homme d’affaires tunisien pour venir passer la nuit chez lui dans son appartement, sis à El Menzah.


Entre-temps, la victime s’était déjà rendue dans sa banque pour retirer la somme de deux cents mille dinars  pour les verser le lendemain au vendeur de la villa.


Pendant la soirée, le suspect s’est retiré dans la cuisine pour préparer du thé.


A peine eut-il siroté quelques gorgées, l’homme d’affaires tunisien est parti dans un profond sommeil. En se réveillant, il a découvert la disparition de l’argent.


Munis du signalement, les auxiliaires de la justice ont lancé un mandat de recherche à l’encontre du suspect qui court toujours dans la nature.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com