E.G.S.G.- E.S.T. (0 – 2) : L’Espérance sans forcer





L’EST avait un bon coup à jouer lors de ce déplacement à Gafsa. Par conséquent, les Espérantistes sont entrés doucement mais sûrement dans le match. Certes, ce sont les locaux qui s’affirment la première vraie occasion de la rencontre sur une frappe des 16 m de Belhadj, bien captée par Kasraoui.


Mais l’Espérance allait dominer tranquillement, le milieu du terrain ce qui a permis aux Tunisois d’offrir plusieurs occasions à Aboucharouane (12’, 18’ , 24’, 36’), Bouari et Zaïem. Résultat, et en raison de cette succession d’occasions et il n’a pas fallu attendre, trop longtemps pour voir l’EST ouvrir la marque. En effet, Ben Younès harcelé commit une faute en servant Derbali qui repend violemment du pied gauche, ne laissant aucune chance au gardien Ben Thabet (41’)...


Après la pause, la domination des visiteurs se poursuit sans que les hommes de Ben Yahia ne fassent montre d’aucune velléité.


La défense locale repousse à chaque fois l’échéance du deuxième but jusqu’à ce que Letifi parvienne à  consolider l’avantage des Espérantistes à la 72ème minute suite à un tir croisé qui loba Ben Thabet.


 


Mohamed Mabrouk SELLAMI


__________________


 


Du côté Sang et Or


L’ascension continue


 


Et de trois. L’Espérance a réussi sur le difficile terrain de Gafsa à signer sa troisième victoire de rang assortie d’une prestation très respectable.


 


A l’évidence, l’empreinte de Cabral n’est plus à démontrer. Revue et corrigée depuis l’arrivée du Brésilien, l’Espérance pratique désormais un football alerte et efficace et l’amalgame jeunes et moins jeunes semble porter ses fruits progressivement. Les Sameh Derbali, Wajdi Bouazzi, Oussama Darragi associés aux Chaâbani, Hammi et Zaïem ont réussi à Gafsa à bien gérer les débats pour marquer par deux fois et rater au moins deux à trois autres buts par Bouazzi et Derbali. Le retour de Letifi a été gagnant dans la mesure où il n’a joué qu’une dizaine de minutes pour inscrire un but, avant de sortir pour blessure. En somme, l’Espérance continue son ascension et au cas où elle remporterait son match de demain face au Stade Gabésien, elle passera à la seconde place. Une perspective alléchante et motivante pour les Sang et Or.


 


Letifi et Aboucherouane:plus de peur que de mal


Amine Letifi et Hichem Aboucherouane ont quitté le terrain de Gafsa avant terme pour blessure. Le premier pour une légère élongation et il devrait attendre le diagnostic du médecin pour savoir s’il peut prendre part au match de demain alors que le second, touché à la tête suite à un contact avec un adversaire, a regagné Tunis avec le groupe et devrait être opérationnel demain.


Mais au cas où Aboucherouane sauterait ce rendez-vous le jeune milieu Oussama Darragi sera là pour le relever. Avant-hier, entré après la pause face à EGSGafsa, il a fait étalage de tout son talent, jouant avec aisance et distillant de bonnes balles à ses attaquants avec clairvoyance et brio. Ce jeune joueur semble emprunter le bon chemin et s’il persévère dans cette voie, il pourrait prétendre à une belle carrière.


 


Zaïem, suspendu


Face au S.G. demain, l’Espérance ne pourra pas compter sur les services de Kamel Zaïem qui a écopé dimanche de son troisième avertissement suspensif. Zaïem effectuera son retour dimanche prochain face à l’ASM. Pour le suppléer, Cabral pourrait avoir recours à Mahjoubi ou Mnafeg.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com