1987-2007 : De la régression à la stimulation !





La plupart de activités mécaniques et électriques ont accusé en 1987 une régression sensible sous l’effet de l’aggravation des coûts de fabrication et des difficultés d’écoulement... La production d’articles finis a marqué le pas... Pour les articles électroménagers, la production a continué de se ressentir des effets de la contraction de la demande intérieure...  A défaut de s’orienter vers l’exportation, l’industrie du montage des appareils électroménagers sera condamnée à réduire son niveau d’activité pour s'adapter à l’évolution de la demande locale.


Et la description de la situation des industries manufacturières  continue, avec la même noirceur, il y a vingt années dans les propres feuilles de la BCT.


Aujourd’hui, les chiffres font clairement  ressortir, au contraire, que les industries mécaniques et électriques, stimulées par la demande étrangère soutenue, ont continué à consolider leur rythme de croissance. La valeur ajoutée a progressé de près de 19% en 2006 et a été accompagnée d’une progression de près de 23% des exportations qui ont atteint plus de 3861 millions de dinars.


Les activités des 5  sociétés  opérant dans l’industrie automobile se sont poursuivies  à bon rythme. Les industries électriques et électroniques ont continué à enregistrer un net progrès.  L’industrie de l'électroménager a devant elle encore et encore des opportunités pour développer une activité déjà florissante.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com