E.S.T. – S.G. (1 – 0) : Succès étriqué mais bien mérité





Malgré la domination et la kyrielle d’occasions créées, l’EST s’est contentée d’un succès étriqué face à un bon S.G. qui a réagi vainement en fin de match.


Jouée devant un public nombreux pour un jour de semaine,  la rencontre EST - SG n’a pas mis beaucoup de temps pour s’enflammer. C’est que l’Espérance, privée de Zaïem et Aboucherouane, cherchait d’entrée à mettre sous pression son adversaire du jour.


Ce dernier, nullement impressionné, évoluait en bloc et cherchait surtout à ne pas subir le jeu. Et dès la (5ème), Darragi mit le feu aux poudres en créant une opportunité à ses équipiers mais Bouazzi ratait sa dernière passe. Riposte des visiteurs par Bouchaâla à la (14’) mais la «tête» de ce dernier passa au-dessus. Un épisode qui titilla l’orgueil des Sang et Or qui accélérèrent le rythme pour provoquer deux penalties qui paraissaient évidents dans la même action pour faute sur Teyeb puis Berrebat (17’) mais l’arbitre, bien placé, ne bronchait pas.


A la (21’), le gardien Azaïez allait s’illustrer en «effaçant» un but tut fait suite à une reprise de  la tête de Jaber. Au fil des minutes, l’ascendant sang et or devenait plus évident, même si les Gabésiens profitaient de chaque contre pour inquiéter Chaâbani et consorts.


A la (29’) une bévue de Azaïez ne fut pas exploitée par Derbali qui tira en force à côté. Une opposition des plus passionnantes pour les 40.000 présents. Les corners allaient se succéder pour l’EST et sur l’un d’eux Derbali pourtant bien placé, ratait la mire (37’) pour récidiver à la (45‘). Décidément, la réussite n’était pas au rendez-vous pour le nouvel avant-centre espérantiste.


Après la pause, Cabral remplaçait Teyeb et Berrebat par Youssefi et Mahjoubi  dans l’espoir de forcer la décision. Et très vite, Youssefi se mit en évidence pour obtenir un penalty qui sera transformé par Chaâbani à la (50’). Ce n’était que justice vu le volume de jeu développé et la kyrielle d’occasions ratées. Cinq minutes plus tard Youssefi reprenait un service de Chaâbani sur le poteau. C’est qu’on est passé à un jeu d’attaque contre défense depuis la reprise. Cette domination espérantiste a été entre-coupée par un tir puissant de Ben Mansour qui a effleuré la transversale de la cage de Kasraoui (70’) et par une opportunité ratée de peu par Carva et Bouchaâla à la (77’). Dans le dernier quart d’heure, l’EST baissait le ton  alors que le SG jouait son va-tout.


Bouchaâla, seul face au gardien sang et or ratait de nouveau l’aubaine (80’). En fin de match Youssefi allait rater un caviar servi par Derbali (87’). Azaïez était là pour sauver le but. Mais il faut avouer qu’après un net ascendant, l’Espérance a connu de terribles frissons.


 


Jamel BELHASSEN
__________

Formations


EST: Kasraoui, Yaken, Bekri, Chaâbani, Jaber, Hammi, Berrebat (Mahjoubi 46’), Darragi, Teyeb (Youssefi 46’), Bouazzi (Khelifa 70’), Derbali.


S.G.: Azaïez, Haj Kacem (Carva 60’), Abbès, Ben Mansour, Sallami, Jouhri, Baccouche, Mogaadi, Trabelsi, Bouchaâla, Gamoudi.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com