En marge de ses assemblées annuelles : Le FMI porte son intérêt à l’intégration financière maghrébine





Tunis – Le Quotidien


Les préparatifs pour la conférence sur le rôle du secteur privé dans l’intégration maghrébine, ont été au centre des discussions à l’occasion de l’entretien de la délégation tunisienne avec le directeur général du Fonds Monétaire International (FMI).


La délégation tunisienne aux assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale présidée par M. Taoufik Baccar, gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), a été reçue avec les délégations des autres pays maghrébins, par M. Rodrigo de Rato, directeur général du Fonds.


L’entretien a porté sur les résultats de l’initiative soutenue par le FMI concernant l’intégration maghrébine et plus particulièrement l’intégration financière, ainsi que les préparatifs pour la conférence sur le rôle du secteur privé dans cette intégration, qui aura lieu à Tunis les 28 et 29 novembre prochain.


C’est dans ce cadre que M. Taoufik Baccar a réitéré tout l’intérêt porté par la Tunisie à cette conférence qui permettra de faire le point sur les travaux menés jusqu’à maintenant dans le cadre de cette initiative.


Le gouverneur de la BCT a signalé que, sur instructions du Président de la République, tout sera mis en œuvre pour assurer le succès de cet événement à même de soutenir le processus de l’intégration maghrébine.


Il a appelé, par ailleurs, à la poursuite de l’appui du Fonds à cette initiative engagée depuis deux ans dans ses trois volets commercial, financier, et le rôle du secteur privé dans les pays maghrébins.


M. Baccar a remarqué, également, que cette conférence sera caractérisée par une forte représentation du secteur privé et des structures concernées par ces aspects, notamment, l’Union Maghrébine des Employeurs (UME), l’Union des Banques Maghrébines (UBM), ainsi que l’Union du Maghreb Arabe (UMA).


L’intégration financière des pays maghrébins traduit la volonté des peuples de la région à se rapprocher davantage et concrétiser les objectifs d’une union annoncée depuis près de vingt ans, mais qui n’a pu être réalisée jusqu’à maintenant.


Cette volonté a été caractérisée par le rapprochement entre les acteurs économiques de la région, en particulier les hommes d’affaires, qui ont réussi à créer depuis quelques mois l’Union Maghrébine des Employeurs, dont le principal objectif est de contribuer efficacement au développement de la coopération économique entre les cinq pays, et à la réalisation d’une entité économique régionale susceptible d’aider ces pays à faire face aux mutations de l’économie mondiale.


Parallèlement à la création de cette nouvelle union, les rencontres diplomatiques entre les différents ministres des cinq pays ont été multipliées ces derniers temps afin de soutenir ces efforts et à faciliter ce rapprochement économique, politique et social.


 


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com