Heurts interpalestiniens : Les violences ont déjà fait 350 morts en 2007





Le Quotidien — Agences


Le conflit qui oppose dans les Territoires palestiniens le Hamas islamiste et le Fatah a fait 350 morts dans la bande de Gaza au premier semestre 2007 et entraîné de graves violations des droits de l'Homme, a indiqué Amnesty dans un rapport publié hier.


Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, "a de plus en plus recours à des détentions arbitraires et à la torture depuis qu'il a pris le contrôle en juin dernier de la bande de Gaza", écrit l'organisation des droits de l'Homme dans un rapport intitulé "Les Territoires palestiniens occupés déchirés par les luttes intestines".


En Cisjordanie contrôlée par le Fatah, les forces de sécurité fidèles à l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas maintiennent en détention de manière arbitraire des centaines de fidèles du Hamas" et "ne prennent aucune mesure contre des militants du Fatah auteurs d'enlèvements, d'incendies criminels et d'autres attaques", ajoute le rapport de 57 pages.


"Les dirigeants de l'Autorité palestinienne comme du Hamas doivent prendre des mesures immédiates afin de briser le cycle de l'impunité qui continue à alimenter les mauvais traitements", a déclaré Malcolm Smart, directeur d'Amnesty pour le Moyen-Orient, cité dans un communiqué.


Le rapport demande l'établissement d'une commission indépendante d'experts afin d'enquêter sur les violations des droits de l'Homme commises par les deux factions depuis le début de 2006. Les dirigeants du Hamas, tout comme ceux du Fatah, devraient s'engager à appliquer les recommandations de la commission, souligne l'organisation basée à Londres.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com