Washington-Tokyo : Le torchon brûle





Le Quotidien-Agences


Un haut responsable japonais a mis en garde les Etats-Unis contre une détérioration des relations nippo-américaines si Washington retire la Corée du Nord de la liste des pays terroristes sans un règlement de la question des disparus japonais.


"Si les Etats-Unis ignorent ce problème, alors les relations avec le Japon vont se détériorer (car) la question des kidnappés est très importante pour les Japonais", a déclaré Kyoko Nakayama, conseillère spéciale du Premier ministre Yasuo Fukuda.


Dix-sept Japonais ont été enlevés entre septembre 1977 et juillet 1983, au Japon et à l'étranger, par les services secrets nord-coréens pour former des espions qui s'infiltraient ensuite en Corée du Sud en se faisant passer pour des Japonais, selon les preuves rassemblées par le gouvernement japonais.


En 2002, la Corée du Nord a reconnu pour la première fois avoir enlevé 13 Japonais au total, dont cinq ont été autorisés à regagner leur pays, les autres étant donnés comme morts par le régime nord-coréen.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com