A «ciel ouvert» !





En 20 ans, le nombre d’avions recensés dans les aéroports internationaux tunisiens est passé de 44 mille par an à 98 mille unités et l’effectif des passagers ayant transité par ces mêmes aéroports est passé de 4,4 millions de personnes à 10,5 millions.
Pourtant, la conjoncture d’aujourd’hui est bien plus difficile que celle qui prévalait il y a deux décennies. Notre transport aérien doit ainsi désormais faire face à une concurrence acharnée à l’échelle régionale et internationale, surtout avec la déréglementation aérienne «Ciel ouvert» décidée en juin 2006 en faveur des compagnies charter européennes.
Il faut dire que la Tunisie a accordé, durant ces 20 ans, une attention particulière au renforcement de l’infrastructure aéroportuaire comme en témoignent l’entrée en exploitation du nouvel aéroport charter Tunis-Carthage, en septembre 2006, et la construction en cours des aéroports de Sfax et de Gabès. Notre pays a également lancé le chantier du siècle dans le domaine du transport et nous assistons aujourd’hui au parachèvement des dispositions relatives à la réalisation, à Enfidha, du plus grand aéroport jamais construit dans le pays.

Manoubi AKROUT
manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com