Sidi Hassine Séjoumi : Un taxiste tente d’abuser d’une fillette






Un chauffeur de taxi a été arrêté avant-hier par les agents  de la police judiciaire relevant du commissariat de Sidi Hassine Séjoumi après avoir tenté d’abuser d’une fillette âgée de douze ans.


 


Tunis-Le Quotidien


L’horloge affichait dix heures trente minutes en cette matinée du mercredi 24 octobre 2007. La victime venait de quitter son école et s’apprêtait  à rentrer chez elle au domicile familial situé à El Attar, une cité populaire relevant de la localité de Sidi Hassine Séjoumi.


Un taxi s’arrêta juste en face de la porte de sa maison. Le conducteur lui fit signe de s’approcher et l’informa que son père l’a chargé de la lui ramener au marché de la région.


Pensant que son père avait besoin d’elle, la fillette  âgée de douze ans, monta à bord du taxi. Sur la route, le chauffeur s'arrêta une seconde fois et s’approvisionna en jus et en biscuits.


Coup de théâtre, le chauffeur de taxi quitta les agglomérations pour se diriger dare dare vers le cimetière d’El Attar.


Il gara, alors, le véhicule et se faufila entre les tombes accompagné de la fillette.


Et c’est à ce moment-là que la victime commença à avoir peur.


Ses craintes allaient se confirmer lorsque le conducteur la poussa à l'intérieur d'une fosse.


A l’aide d’une pierre, il la menaça de mort si d’aventure elle tentait de s’enfuir. Finalement, il sauta à l’intérieur de la fosse et tenta d’abuser de la fillette.


Le hasard a fait en sorte qu’à cet instant précis, le gardien du cimetière passait par là.  Il entendit alors les cris de la victime. En s’approchant discrètement de la fosse, il découvrit la pot aux roses. Alors pour éviter  ce drame et afin que ce crime odieux ne se produise, le gardien s’est fait aider par deux passants pour neutraliser le bourreau.


Les agents de l'ordre furent alors informés.


Dépêchés sur les lieux, les auxiliaires de la justice réussirent à arrêter le chauffeur qui fut conduit au poste.


Interrogé, le taxiste eut le culot de donner une autre version des faits prétendant que la fillette s’était  égarée et qu’il avait voulu l’aider pour rentrer chez elle.


Bien évidemment, il s’agit là d’un stratagème pour se disculper.


Le suspect a été écroué en attendant d'être traduit devant la justice.


 


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com