Tunisie – Canada : Instauration d’une double diplomation





Le Salon canadien de l’Education a ouvert hier ses portes et coïncide avec le 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Tunisie et le Canada.


Un important accord de partenariat a été signé à cette occasion entre des établissements universitaires des deux pays marqué par la délivrance d’une double diplomation.


 


Tunis - Le Quotidien


De nombreux étudiants dont certains accompagnés de leurs parents s’étaient déplacés hier à l’hôtel Mouradi pour découvrir le 7ème Salon canadien de l’éducation.


Dix-neuf établissements universitaires canadiens prennent part à cette édition inaugurée pour la circonstance par l’ambassadeur du Canada à Tunis SE M. Bruno Picard.


Le diplomate a affirmé au cours de son allocution qu’il s’agit de l’un des meilleurs salons organisés dans le monde par le Canada.


Outre, les stands universitaires, le Salon enregistre la présence d’un service d’immigration relevant de l’ambassade du Canada chargé de la vulgarisation des procédures en vue de l’obtention de visas et de fournir les informations complémentaires et indispensables pour un séjour confortable dans ce pays de l’Amérique du Nord.


En marge du Salon, un important accord de partenariat a été signé entre l’Ecole des sciences de la gestion de l’université du Québec à Montréal (ESG-UQAM) d’une part et la faculté des sciences économiques et de gestion de Tunis et l’université d’El Manar, d’autre part, pour l’obtention d’un master executive MBA, et ce, avec  l’appui de la chambre de commerce tuniso-canadienne.


 


Accord de partenariat


La nouveauté dans cet accord de partenariat réside dans la double diplomation. Les étudiants reçoivent à la fin de la formation qui se déroule à Tunis deux diplômes, un Tunisien et l’autre canadien.


Le master en question constitue la fierté de l’école canadienne puisqu’il ouvre de larges perspectives à tous ceux qui l’obtiennent.


Les conditions d’accès à ce master sont strictes. Les candidats doivent être titulaires d’une licence bac+4 et posséder une expérience de 4 à 7 ans d’exercice managérial. Ils doivent en outre exercer un emploi à plein temps. Ceci est motivé par la programmation de modules se rapportant à la réalité de la gestion d’entreprise, et ce, par l’étude d’un cas concret, celui de l’entreprise du candidat.


Les études se déroulent durant les week-ends de manière à ne pas gêner le bon fonctionnement du travail des candidat et durant 2 ans.


Les études coûtent la bagatelle de 13.500 dinars mais sont remboursables par les mécanismes actuels de la formation professionnelle.


Le Salon et l’accord signé entre des établissements universitaires tunisiens et canadiens coïncident avec le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Tunisie et le Canada.


Les mécanismes de coopération entre la Tunisie et le Canada sont si étroits qu’ils se déroulent directement entre les établissements universitaires concernés sans passer parfois par les rouages gouvernementaux. «C’est le signe par excellence de la maturité des relations entre les deux pays», affirme à cet effet l’ambassadeur canadien M. Bruno Picard.


 


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com