U.S.M. : Avec un moral retapé à neuf





Après avoir totalisé 10 points pour les quatre dernières rencontres soldées par trois victoires aux dépens de l’OB, du CA et du CAB, à Bizerte même, et un nul, à Sousse, devant l’ESS, il faut reconnaître que les Monastiriens ont réussi, avec la manière la plus scintillante, leur phase transitoire pour oublier à jamais la période de doute engendré sous la conduite de l’Allemand Antoine Hay. Leur responsabilité implique, désormais, de maintenir le cap en vue de confirmer ces ambitions renouvelées, et celles d’un public infailliblement attaché.


Le premier message que le coach usémiste a tenu à transmettre c’est d’avoir les pieds sur terre et aborder cette nouvelle échéance avec tout le sérieux et l’application requise. Les Hammam-Lifois ne seront point une proie facile, et un match n’est gagné sans l’avoir joué conformément aux normes reconnues. Les joueurs en sont avertis, et conscients à la fois. Ils l’ont traduit par leur volonté de se tenir aux directives de leur entraîneur, lors de la préparation de cette semaine. Seuls, Jdidi, blessé dimanche dernier, face au CAB, et le Zambien Mondabay suspendu, pour avoir été expulsé lors de cette même rencontre, n’étaient pas du groupe. Tarek Achour et Abdelmajid Ben Belgacem, touchés eux aussi à Bizerte, ont pu rejoindre leurs coéquipiers à partir du mardi, avec une journée de retard. Les deux éléments indisponibles seront supplées par Khammar, rétabli dans ses droits après avoir purgé sa peine d’un match puis par l’un parmi les Guelbi, Maâtouk et Khecharem.


En attendant l’émergence de nouvelles recrues officielles, qui ne marquent point, mais dont personne ne pourrait être qualifié comme tel, Lotfi Rhim continuera à composer avec le même effectif disponible.


Tout en félicitant du retour de Khammar et de la forme de plus en plus rassurante de Hosni, pour ce qui est du secteur défensif, le coach usémiste semble se soucier davantage de l'entrejeu, seul garant pour remplir le rôle déterminant dans la récupération et la relance. Il  n’y aura pas que Achour dans ce compartiment. La récupération de Nizar Boukorraâ, totalement rétabli de sa blessure contractée depuis un certain USM - Al Ourouba à Sousse, le 2 de ce mois, en Coupe arabe, sera d’un apport considérable pour écarter toute surprise désagréable. Au niveau des avant-postes, chercher à marquer d’entrée confortera l’équipe et donnera de nouvelles ailes pour d’autres réalisations. Mais gare à l’excès de zèle, face à un adversaire en quête de réhabilitation, dont il est capable de par les arguments dont il dispose, pour échapper du purgatoire. Les protégés de Lotfi Rhim, que nous avons pu aborder, n’ont point l’intention de prendre le match à la légère, encore moins, de porter un coup fatal à des ambitions toujours en hausse, au moment où tout plaide en leur faveur.


 


M. NABLI



Formation probable


Hosni - Mzali, Khammar, Makhlouf - Ntobo - Achour - Ben Abelkader - Boukorraâ - Boukong - Ben Belgacem - Maâtouk.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com