Avocats : Feu vert de l’Ordre pour la création de l’Institut supérieur du barreau





Tunis - Le Quotidien


Le Conseil national de l’ordre des avocats tunisiens (CONAT) a donné son feu vert pour la création de l’Institut supérieur du barreau, apprend-on auprès du Conseil.


Les structures du barreau ont donné leur accord aux autorités pour la création de l’Institut visant à «unifier» les moyens d’accès à la profession d’avocat, a précisé une source proche du Conseil de l’ordre.


Cet établissement d’enseignement à cratère public a fait l’objet d’une grande polémique, ces dernières années en raison notamment des divergences entre le Conseil de l’Ordre des avocats et le ministère de la Justice et des droits de l’homme sur la tutelle de l’institut.


Le Conseil de l’ordre a réclamé son droit de gérer l’institut à travers la présence d’une majorité d’avocats élus par leurs confrères au Conseil scientifique qui sera appelé à gérer l’établissement, indiquant  que les avocats assurent la gestion des écoles du barreau un peu  partout dans le monde.


De son côté, le ministère a estimé que la gestion d’un établissement d’enseignement à caractère public ne peut en aucun cas être confiée à une structure professionnelle au risque de voir les syndicats représentant d’autres professions libérales comme les médecins et les pharmaciens revendiquer la gestion des écoles assurant leur formation.


Le Conseil de l’ordre et le ministère auraient trouvé un accord sur ce litige mais cet accord n’a pas été encore confirmé de source officielle et auprès des structures du barreau. Plusieurs séances de travail sur les revendications des avocats se sont tenues entre les deux parties depuis l’élection de Me Béchir Essid à la tête de la profession en juin dernier.


La création de l’Institut est considérée comme une nécessité  par les avocats qui s’inquiètent à propos de l’augmentation du nombre important des jeunes qui accèdent chaque année à la profession notamment par le biais du concours d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) et les diplômes des études approfondies (DEA) en droit.


 


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com