Mechaâl répond à Abbas : «Nous ne mendions pas»





Le Quotidien-Agences


Le chef du mouvement islamiste Hamas, Khaled Mechaâl, a renouvelé son appel au dialogue au président palestinien Mahmoud Abbas, le chef du Fatah, mais s'est refusé à "mendier" toute négociation.


"Nous ouvrons les portes à la reprise du dialogue national pour trouver une solution à la crise interne, avant tout pour notre foi et le peuple palestinien, mais nous ne mendions pas", a affirmé Mechaal, cité par le site internet du Hamas.


Selon le site, le chef du Hamas a fait ces déclarations par téléphone à des partisans islamistes lors d'un rassemblement organisé à Khan Younès dans la bande de Gaza.


Mechaâl a souligné que le président palestinien refusait toujours de discuter avec le Hamas tant que le mouvement islamique ne renoncerait pas à contrôler la bande de Gaza "alors qu'il dialogue avec (le Premier ministre  israélien Ehud) Olmert". "Nous appelons les personnes censées au sein du Fatah à cesser de parier sur l'occupation ou sur l'administration américaine et à choisir le peuple palestinien et le dialogue", a ajouté le chef du Hamas, en référence aux discussions de paix en cours entre Abbas et Olmert en vue de préparer une réunion internationale prévue avant la fin de l'année aux Etats-Unis. "Réveillez-vous! Vous êtes ensorcelés par la supercherie (américaine). Bush n'est pas votre ami. Il veut se sortir de l'échec en Irak (...) Il n'existe aucun +horizon politique+, le seul vrai horizon est l'union entre le Fatah et le Hamas, un dialogue ouvert où toutes les questions sont posées", a poursuivi Mechaal, prévoyant l'échec de la conférence de paix.


Mahmoud Abbas a rencontré avant-hier, pour la première fois depuis la prise armée de la bande de Gaza en juin par le Hamas, des responsables du mouvement islamiste en Cisjordanie, mais a de nouveau exclu tout dialogue avec leur direction.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com