Exportation de dattes : Les producteurs revendiquent la revalorisation des prix…





Un mois après le démarrage de la récolte, la cueillette des dattes bat son plein dans les oasis du Sud du pays. Pas tout à fait satisfaits de la récolte qui serait moins importante que celle de l’année passée, les producteurs de dattes réclament la revalorisation des prix de vente aux exportateurs…


 


Tunis-Le Quotidien


D’après les prévisions des spécialistes du secteur, la production de dattes en cette nouvelle saison 2007-2008 devrait se situer aux alentours de 124 mille tonnes. Les deux tiers de la nouvelle récolte sont composés de Deglet Nour, qui est la catégorie la plus prisée sur le marché extérieur et qui a une valeur commerciale plus importante.


Par rapport à 2006, la nouvelle récolte sera toutefois marquée par une régression de quelque 7 mille de tonnes. Du côté du Groupement interprofessionnel des fruits (GIF), la structure étatique chargée d'encadrer et d'assister les 40 mille palméiculteurs des oasis tunisiennes, on tend cependant à noter la très bonne qualité et le bon calibrage des dattes de la nouvelle récolte, ce qui pourrait aider les producteurs à écouler leurs récoltes à des prix de revient satisfaisants.


Les producteurs estiment par ailleurs que le secteur se trouve aujourd’hui confronté à la flambée des prix des hydrocarbures, des insecticides et des équipements utilisés pour assurer une meilleure qualité des dattes. Pour cela, ils revendiquent la revalorisation des prix de vente à la production de dattes destinées à l’exportation. Il est impératif, pensent-ils, de réajuster les prix en fonction de l’évolution des coûts, à l’instar de ce qui a été entrepris dans d’autres secteurs tels que la viniculture où le prix à la production a été multiplié en conséquence avec la croissance des prix des carburants et des engrais à l’échelle internationale.


Toujours sur le marché international, il convient de signaler que la Tunisie devrait garder sa place de premier exportateur de dattes au cours de cette année. Les exportations qui ont débuté en octobre se poursuivent en fait à un bon rythme. La quantité exportée jusqu’au 23 octobre dans plus de 22 pays étrangers a dépassé les 2338 tonnes. La quantité totale exportée au titre de la saison passée a été aux alentours de 58 mille 853 tonnes. En termes de valeur, le secteur a généré au cours de la saison 2006-2007 des entrées en devises qui dépassent les 180 millions de dinars contre seulement 50 MD réalisés grâce à l’exportation de 42 mille 770 tonnes en 2005. 


 


H.G 




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com