Centre culturel russe : Hommages à foison





Depuis début octobre, le Centre culturel russe abrite une cascade de manifestations en signe d’hommages à de multiples auteurs ayant marqué l’histoire russe contemporaine en matière de performances aéronautiques. Parmi les auteurs honorés, on trouve Constantin Edouardovitch Tsilkovsiki, l’un des pionniers des écrits russes sur l’espace.


 


Cette série de manifestations a été couronnée par une exposition photo consacrée à la flotte russe qui se tient depuis le 28 octobre et qui se poursuit au 6 novembre. Cette cascade de célébrations a démarré depuis début octobre avec une exposition du peintre russe Anatoly Ribikine qui s’est poursuivie jusqu’au 15 du même mois. Ensuite, il y a eu une soirée musicale qui a été consacrée aux œuvres de Serguei Rahmoniov. Il s’agit d’un concert qui a été donné par Natalia Pouchina.


Durant le même mois d’octobre, une conférence sur la langue russe, son histoire et son importance pour la civilisation mondiale été au menu. Parallèlement à l’exposition dédiée à la flotte russe, une autre conférence a été consacrée aux pages immortelles de la flotte russe et surtout aux écrits des auteurs russes sur cette flotte et sur les pionniers de la littérature russe de l’espace. A cet effet, et pour mettre en exergue les performances de l’empire russe et de la Russie en général en matière de conquête de l’espace, une exposition, tenue du 1er au 15 octobre 2007, a été focalisé sur le thème : «La Russie et la conquête de l’Espace». Il s’agit pour les responsables du Centre culturel russe de célébrer le 50ème anniversaire du lancement du premier satellite artificiel russe autour de la terre.


Parallèlement, une autre exposition a été dédiée au 80ème anniversaire de l’acteur et metteur en scène russe Oleg Efremov. Ces festivités ont été également marquées par une autre activité à caractère politique. Il s’agit d’une exposition intitulée «Président de Russie» pour célébrer le 55ème anniversaire de Vladimir Poutine, le président russe. La poésie était également à l’honneur, puisque du 12 au 19 octobre, le 95ème anniversaire de la naissance de l’ethnographe russe Lev Goumilev était aussi au centre d’une manifestation picturale d’une grande valeur. Deux autres expositions étaient au menu du programme mensuel du mois d’octobre au Centre culturel russe. Il s’agit de celle qui s’est tenue du 8 au 15 octobre et consacrée au 115ème anniversaire de la poétesse russe Marina Tsvetaeva et celle dédiée au 85ème anniversaire de l’acteur soviétique Alatoly Papanov.


Il est à rappeler que tout au long du mois de septembre dernier, un hommage a été rendu à un autre géant du monde scientifique russe. Il s’agit de Constantin Edouardovitch Tsiolkovski, auteur de plusieurs ouvrages sur la flotte russe, son ciel et sa terre.


Né en Russie le 5 septembre 1857, il a publié plusieurs ouvrages théoriques dont «L’exploration de l’espace cosmique par des engins à réaction» en 1903, «Rêves de la terre et du ciel» en 1895 et «Au-delà de la terre» en 1920. Il est considéré comme le père de l’astronautique moderne. Il s’est éteint le 19 septembre 1935 à l’âge de 78 ans.


Le Centre culturel russe lui a rendu au mois de septembre dernier un vibrant hommage pour ses bons et loyaux services et surtout pour ses écrits scientifiques qui ont contribué à l’amélioration de la flotte russe


 


Ousmane WAGUÉ




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com