Basket Tournoi 7 Novembre : Aujourd’hui, les demi-finales





La salle de La Goulette abritera, cet après-midi, les demi-finales du tournoi 7 novembre, avec au menu deux beaux plateaux CA - DSG et EZS - JSK.


 


Ces quatre équipes ont terminé, rappelons-le, à la tête de leurs poules respectives. Il faut louer, dans cet ordre d’idées, l’initiative de la FTBB qui a eu la lumineuse idée d’impliquer toutes les équipes de la nationale A. Celles-ci ont ainsi pu meubler, en partie, la longue trêve que connaît la compétition locale, suite à la participation du Cinq national au Tournoi de Jordanie où il a terminé second, après avoir perdu la finale, face au pays organisateur et au championnat arabe des nations où il a atteint la demi-finale, disputée hier soir contre l’Egypte, organisatrice de cette joute. Revenons donc au tournoi 7 novembre pour rappeler que les 12 équipes de l’élite ont été scindées en quatre poules de trois chacune, dont les rencontres ont été disputées sous forme de championnat. Ainsi, le CA, la DSG, EZS et la JSK, ont-elles terminé leaders de leurs poules respectives. Quant à la finale, elle se déroulera demain, à partir de 17h00, à la même salle.


 


Wahid SMAOUI


 


Rendez-vous


Salle La Goulette


16h00 : CA - DSG


18h00 : EZS - JSK


 


________________________


 


Nationale A - Dames (3ème J.) :


Les prétentions se précisent


 


Comme on l’a annoncé dans notre préambule, les favoris n’ont pratiquement pas trouvé de peine de s’imposer et comptabiliser deux nouveaux points dans leur escarcelle.


 


C’est ainsi que les «Violettes» de Nabeul ont dominé une formation zitounienne, non seulement incapable de suivre le rythme pour son retour parmi l’élite, mais également en proie aux pires difficultés afin de... survivre !


La grande Zitouna, un véritable bastion du basket féminin pour avoir été la première équipe à voir le jour en 1948, vit à l’heure actuelle les moments les plus critiques de son existence. Elle est tout simplement au bord du précipice, elle risque même de disparaître à jamais !


Figurez-vous, en effet, que pour se déplacer à Nabeul samedi dernier, les joueuses ont été contraintes de s’entasser dans deux petites bagnoles, celle de l’entraîneur de l’équipe Mohamed Belhaj, et la seconde appartenant au président de la section Rafaa Boulajfene.


Ce dernier, gentleman et honnête jusqu’au bout, n’a pas lâché ses protégées, bien qu’il ait présenté sa démission la veille. Il a fait montre, ainsi, d’un sens de responsabilité exemplaire. Tandis que les autres membres du bureau directeur du club, le président y compris, n’ont pas bougé le petit doigt pour assurer des conditions meilleures à leurs joueuses !


Ces joueuses lesquelles étaient elles-mêmes à deux doigts de déclarer forfait, n’eussent été les efforts déployés par le coach et le président de section afin de les en dissuader !


Côté terrain, les Zitouniennes n’ont point démérité, défendant leurs chances jusqu’au bout. Elles ont dû finalement baisser pavillon devant une formation cap-bonaise mieux armée et surtout mieux préparée.


Les Stadistes du Bardo s’attendaient à une partie aisée face aux Bizertins qui leur rendaient visite. Ce fut le cas jusqu’au terme du troisième quart-temps terminé à leur avantage (55-35).


Or, aux cours des dix dernières minutes, les partenaires de Selma Naffatni ont semblé fléchir légèrement, permettant à leurs vis-à-vis de reprendre du poil de la bête et grignoter peu à peu les points jusqu’à revenir à huit points seulement (59-51) à trois minutes et demi de la fin.


Les Bardolaises ont fini toutefois par l’emporter grâce au sursaut rageur de la capitaine Selma Naffatni.


Le match le plus équilibré de la journée a eu pour cadre la salle de Jammel où la formation locale est parvenue à s’imposer aux dépens des Hilaliennes à l’issue d’une confrontation pleinement disputée.


Les Sahéliennes étaient les premières à mener le bal (16-8) avant de céder l’initiative aux visiteuses vainqueurs des deuxième et troisième quart-temps (15-17) et (9-13). Mais les locales sont revenues à la charge sur la fin pour terminer en beauté.


Enfin, les Sfaxiennes sont montées à Tunis pour prendre le meilleur sur une courageuse et non moins disciplinée formation du Gazelec qui s’est bien défendue, essentiellement en première mi-temps (20-23). Mais le déséquilibre des forces en présence a fini par donner raison au champion en titre...


 


M.A.


 


Résultats


ST - CSFB     (75-60)


ESCB - ZS     (74-61)


ASFJ - AH     (62-56)


GST - CSS     (53-75)


 


Classement


1-) ESCB       6 pts


—) CSS         6 pts


3-) ST 5 pts


—) ASFJ        5 pts


5-) GST        4 pts


—) AH          4 pts


7-) ZS 3 pts


—) CSFB       3 pts




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com