De nouveaux outils pour l’emploi






La Tunisie va organiser, au cours de l’année 2008, une consultation nationale élargie sur l’emploi et ses perspectives, tenant compte des mutations que connaîtra l’économie tunisienne et des évolutions qui marqueront le système des métiers et les techniques. C’est le Président Ben Ali qui l’a décidé, dans son discours à l’occasion du 20e anniversaire du 7 Novembre.


Le Chef de l’Etat a raison. Cette consultation n’est pas un luxe, nous en avons vraiment besoin pour accorder nos violons. Car il nous faut avouer que nos efforts pour créer de l’emploi sont, certes, particulièrement dévoués à la cause nationale, mais ils manquent de rigueur en certaines de leurs facettes.


On se demande, par exemple, comment serait-il possible de mener une campagne d’une telle envergure pour l’emploi sans disposer des outils statistiques nécessaires à l’observation, l’évaluation et la prise de décision ? Quels nombres, dans quelles spécialités ? Quelle demande de quels secteurs ? Où est-ce que cela va le mieux ? et le pire ?... Des chiffres qui doivent devenir publics au jour le jour pour que l’on puisse se rendre compte des vraies évolutions et savoir si l’on avance vraiment. Ce n’est que de la sorte que nous pourrons corriger le tir quand il le faut et assurer à l’emploi les perspectives que lui veut le Président Ben Ali.


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com