Festival «Dream City» : … Et le rêve est devenu réalité






Le festival est né d’un rêve, celui que partage les Ouissi, Sofiane et Salma, quant à l’avenir de la danse contemporaine en Tunisie. De là est né «Dream city» qui tente pour cette première édition de penser en art contemporain la Médina .


La première édition du festival ''Dream City'' se tient les 8,9 et 10 novembre 2007 dans la Médina de Tunis. Il s'agit d'un nouveau projet d'art contemporain permettant à des jeunes artistes tunisiens de se retrouver, de créer et de rêver autour d’un thème : la ville. La manifestation de danse contemporaine, notamment, se propose de renouer avec les différentes disciplines d’art entre arts vivants, plastiques et visuels, audiovisuels et sciences de la ville et sociales. Remanier les clivages pour pouvoir créer une dynamique d'échange entre ces vingt-six artistes, à savoir, Ziad Meddeb Hamrouni, Mohsen Ben Cheikh, Imen Smaoui, Kais Zaied, Abbelaziz Bel Gaied, Habib Zikri, Salah Barka, Néjib Ben Khalfallah, Rouma Belhiba, Alia Sellami, Abdelmonâam Chouayet, Fatma Abd Elmajid, Sondos Belhassen, Malek Sebai, Patricia Triki, Khawla El Hadef, Haythem Zakaria, Amel Bouslama, Feriel Bouhdiba, Akram Abassi, Wafa Ammari, Raja Ben Ammar, Souad Ben Slimane, Rinda Dabagh, Kamel Ostracevic, Habiba Trabelsi.


L’originalité du projet concerne les circuits artistiques qui seront arpentés par les artistes . La découverte des spectacles amène le public à suivre deux itinéraires au choix chaque jour. Des lieux insolites seront ainsi découverts au gré des allers-retours artistiques dans la Médina. Le public se transforme, de ce fait, du statut du spectateur passif à un élément qui intègre le spectacle. «Les artistes ne se contentent pas d'agrémenter un parcours mais interpellent le passant, l'accompagnent sur son trajet et instaurent un véritable dialogue entre la ville et la création contemporaine», explique-t-on . Les spectacles qui ont pour thème ‘‘la ville’’ sont courts et touchent à plusieurs domaines dont le théâtre, la musique, la projection vidéo, les arts plastiques...


''Dream city'' est une manière d’appréhender l’art, en dehors des manières de penser qui donne à la création un sens unique. 


Chaque spectacle se joue toutes les trente minutes de 14h30 à 17h30 pendant la période du spectacle.


Les tarifs des billets du premier parcours varient entre un dinar cinq cents millimes (étudiants) et trois dinars.


Les prix du deuxième parcours varient entre deux et trois dinars. La Médina, légende vivante, est devenue incontournable pour tous les artistes. C’est un hommage mérité à la vieille ville.


 


Mona Ben Gamra




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com