3ème anniversaire du décès de Arafat : Nouveau mausolée et honneurs militaires pour «Al Khétiar»






Ramallah-Agences


Le président Mahmoud Abbas a inauguré hier au quartier général de l'Autorité palestinienne à Ramallah, le nouveau mémorial de Yasser Arafat, chef historique des Palestiniens, à l'occasion du 3ème anniversaire de sa mort, le 11 novembre 2004.


La cérémonie, en présence de nombreux dignitaires et représentants du corps  diplomatique, s'est déroulée dans la cour de la Mouqataa, le QG palestinien, à  Ramallah en Cisjordanie.


C'est là où le vieux leader palestinien, symbole de l'unité de son peuple et de sa lutte pour l'indépendance, a passé les dernières années de sa vie encerclé par l'armée israélienne, avant d'être hospitalisé et de mourir en France à l'âge de 75 ans.


Abbas, qui lui a succédé à la tête de l'Autorité palestinienne, a émis le voeu dans une brève allocution que "le président et martyr Yasser Arafat soit enterré à Al Qods ville où il était aimé et où il était né, et que le peuple palestinien est déterminé à en faire la capitale de son Etat".


Avant de prendre la parole, il a traversé la cour de la Mouqataa entre une haie de sa garde rapprochée en uniforme et a déposé une gerbe sur la tombe de Arafat dans le nouveau mausolée. Un orchestre militaire a entonné une marche puis un imam a prononcé des versets du Coran.


Le nouveau mausolée fait partie d'un complexe flambant neuf abritant également un musée et une mosquée.


C'est la Fondation Arafat, chargée de "préserver l'héritage" du défunt leader, qui a supervisé la construction du complexe. Elle est présidée par Nasser Al-Qidwa, neveu de Arafat et ex-représentant palestinien à l'ONU.


«Le mausolée où repose Arafat est un bâtiment temporaire car il a toujours voulu être enterré à Al Qods et, si Dieu le veut, nous l'y transférerons un jour", a déclaré Mohammed Achtiyah, l'un des maîtres d'œuvre du nouveau mémorial.


Un phare de 30 m de haut érigé près du mausolée pointera d'ailleurs en permanence la nuit un rayon laser en direction de la ville sainte, a-t-il souligné.


   Les dimensions du mausolée, une structure carrée en verre et pierres de  taille de Jérusalem de 11m sur 11m, rappellent la date de la mort de Arafat, le  11/11, fait-il remarquer.


Le musée dédié à Arafat exhibera des effets personnels du défunt, des objets de son bureau, des cadeaux et des documents. Le complexe est relié par un passage à l'ancien bureau de Arafat à la Mouqataa.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com