Discrimination positive !






Les entreprises tunisiennes (spécialement le secteur privé) partagent-elles la conviction du Chef de l’Etat que l’évolution de notre société appelle à une discrimination positive au profit de la Femme dans l’établissement des listes des élections législatives et municipales ? Car ce qui vaut pour les sphères de la haute politique ne peut qu’être naturellement emprunté dans la sphère économique.


Le monde des affaires en Tunisie a radicalement évolué au cours des vingt dernières années et de nombreux patrons ont fait progresser la parité hommes/femmes au sein des postes de décision. Mais il reste beaucoup à faire car le «Ceiling Glass» (la barrière invisible mais réelle entre le traitement de l’homme et de la femme à compétences égales) n’a pas encore disparu.


Nous devons beaucoup aux femmes tunisiennes. L’agriculture, le textile, les industries mécaniques et électriques… ne seraient rien sans elles. Et puis, notre pays ne compte, en tout et pour tout, qu’une dizaine de millions d’âmes…!


 


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com