TunisieTélécom: une contre-attaque pour l’image !






Tunisie Télécom vient de faire un recrutement étonnant à la tête de son département, peut-être le plus important (Communication et Relations publiques) en lui choisissant une personnalité dont le caractère et les convictions sont aux antipodes du conservatisme de l’opérateur historique. Et une question se pose tout naturellement : Tunisie Télécom est-il en train de se préparer à contre-attaquer son rival sur le terrain de l’image ?


C’est ainsi que nous venons d’apprendre la nomination de M. Sabri Brahem à la tête de ce sacro-saint département de la Communication et des Relations publiques chez Tunisie Télécom. Et, déjà, c’est un premier message clair comme de l’eau de roche qui signifie que l’image est désormais au plus haut des préoccupations de l’opérateur.


Quant au second message, il émane du caractère-même de M. Brahem. Libéral convaincu mais pas le genre ‘’enragé’’. Disons plutôt un ‘’Libéral serein’’ comme il est pratiquement devenu de tradition dans notre pays. Car il croit profondément à la libre-entreprise, aux qualités inspiratrices du secteur privé et à la valeur de l’individu. Que ce soit dans son parcours au sein des médias, de l’Université ou de l’administration, il a toujours su créer des relations quasi personnelles avec chacun de ses vis-à-vis, y compris ceux qui étaient réputés être assez rigides, réfractaires à ce que l’on pourrait appeler ‘’off-the-record’’. Nous savons tous que, dans certains dossiers, le gros du travail ne peut se faire qu’en coulisses !


Le nouveau communicateur de l’opérateur historique est également connu pour avoir du doigté et de l’habileté à composer avec les différences mais, soyons clairs, sans jamais perdre, même le temps d’un clin d’œil, le sens du sujet en question. C’est que M. Brahem est réputé pour une étonnante faculté d’écoute, attrappant au vol les propos, les expressions, les lapsus… n’hésitant pas à appeler un quelconque acteur pour clarifier le moindre petit soupçon d’incompréhension. C’est le troisième message. Quant au quatrième, il relève du fait avéré qu’il est irréversiblement ‘’sociable’’ et donc réellement prédisposé à travailler en équipe. Il a également la ‘’faiblesse’ de toujours vouloir rassembler autour, non pas de lui-même, mais d’idées et de projets. Et l’opérateur a bien besoin de rassembler.


Tout cela aura des répercussions sur la politique de Tunisie Télécom qui a eu l’intelligence et le courage de nommer une personnalité hors normes à la tête d’un département aussi capital. Nous n’avons aucun doute qu’il s’y comportera comme s’il était dans une entreprise privée pour donner d’elle la meilleure image qui soit et l’intégrer enfin dans son environnement socio-économique.


Car TunisieTélécom doit apprendre la séduction et la modestie, et pas seulement à l’adresse des clients et des investisseurs. C’est de là que commence le travail d’image.


 


Manoubi AKROUT

manoubi.akrout@planet.tn


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com