L’économie sociale en Tunisie sous la loupe des experts tunisiens et étrangers






Tunis – Le Quotidien


Conformément aux recommandations de leur premier atelier organisé en juin dernier, l’Union Nationale des Mutuelles Tunisiennes (UNAM) et la Confédération Espagnole des Entreprises de l’Economie Sociale (CEPES) organisent le 22 novembre courant à Tunis la conférence nationale sur l’économie sociale en Tunisie.


Cette conférence aura pour principaux objectifs, entre autres, de continuer le travail de coordination parmi les acteurs de l’économie sociale en Tunisie entamé au cours du premier atelier du mois de juin, diffuser le concept d’entreprise de l’économie sociale et mettre en évidence sa contribution à l’encouragement de la cohésion sociale, la création d’emploi ainsi que le développement local et soutenable.


La conférence enregistrera, par ailleurs, la présentation du rapport sur la situation de l’économie sociale et de ses composantes en Tunisie, réalisé par le Dr. Belaïd Oueld Abdallah, expert en économie sociale.


Ce rapport vise à clarifier les spécificités de composantes de l’économie sociale en Tunisie, à démontrer sa place de troisième secteur dans l’économie nationale, ainsi que les difficultés rencontrées par ces composantes.


Le rapport montre, en effet, que l’expérience tunisienne de développement économique et social a été caractérisée par un appui financier aux programmes sociaux, surtout en faveur des composantes de l’économie sociale. Il cite pour exemple l’attribution d’une enveloppe de 13,608 millions de dinars aux associations à caractère social en 2005.


Selon cette même étude, les indicateurs de développement économique et social vont influencer les interventions des composantes de l’économie sociale surtout pour le choix des zones d’intervention ou des populations cibles.


Il précise, également, que la plupart des structures de l’économie sociale ciblent la catégorie de la jeunesse, les actions de prévention, de sensibilisation, de formation, d’intégration éducative et socioprofessionnelle (la lutte contre l’échec et l’abandon scolaire, l’analphabétisation, les microcrédits…).


 

M.Z.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com