Géorgie : L’état d’urgence levé, Washington satisfait





Le Quotidien-Agences


La présidente du Parlement géorgien Nino Bourdjanadzé a affirmé hier que l'état d'urgence en vigueur depuis une semaine serait levé demain, une annonce saluée par Washington mais ignorée par l'opposition qui dénonce un climat de "terreur" politique.


"La Géorgie va revenir à la vie normale le 16 novembre", a déclaré Bourdjanadzé, une proche du président Mikheïl Saakachvili, à la télévision publique.


L'état d'urgence impose la censure des médias et la suspension du droit de réunion, de grève et de manifestation.


"C'est une information importante pour la communauté internationale et pour notre société. J'espère qu'après la levée de l'état d'urgence, notre pays poursuivra son processus démocratique normal", a ajouté la présidente du Parlement.


"La démocratie ne s'est pas faite en un jour. Mais je suis certaine que nous faisons tous de notre mieux pour montrer au monde que les valeurs démocratiques seront préservées dans ce pays", a dit Bourdjanadzé.


Les Etats-Unis ont salué cette annonce alors qu'un haut responsable du département d'Etat dépêché dimanche sur place, Matthew Bryza, et qui aurait dû partir d’hier matin, a prolongé son séjour dans la capitale géorgienne.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com